Calculette taux hCG : comment suivre votre taux de hCG à domicile

Notre calculette du taux de bêta-hCG vous aidera à interpréter, depuis chez vous, votre taux hCG en début de grossesse et à suivre son évolution hebdomadaire.

mIU/mL
mIU/mL
Jours
Heures

Nous ne recueillons, ne traitons ni ne stockons aucune des données que vous saisissez à l’aide de cet outil. Tous les calculs sont exclusivement réalisés dans votre navigateur. Nous n’avons pas accès aux résultats. Toutes les données seront définitivement supprimées lorsque vous quitterez ou fermerez la page.

Différence
Temps de doublement
Augmentation d'un jour
Augmentation de deux jours
Recommencer
Calculette taux hCG

La gonadotrophine chorionique humaine, ou hCG, est l’hormone que votre corps produit lorsque vous êtes enceinte. En fait, la présence de hCG dans le sang ou les urines est l’un des premiers signes de grossesse, ce qui explique pourquoi de nombreuses personnes souhaitent en savoir plus sur les dosages normaux de hCG. 

Utilisez dès maintenant notre calculette du taux hCG pour déterminer, depuis chez vous, votre taux de hCG plasmatique en saisissant les résultats de deux prises de sang, puis faites défiler la page pour tout savoir sur le dosage de la hCG en début de grossesse. 

Rappel : la calculette du taux de hCG et le tableau des différents taux de hCG peuvent vous aider à en savoir plus sur le rôle que joue la hCG dans la grossesse. Toutefois, ils sont uniquement destinés à des fins d’information, ne remplacent pas un avis médical et ne constituent pas un outil d’autodiagnostic. Vous devez toujours vous adresser en premier lieu à votre médecin pour suivre et comprendre la progression du taux de bêta-hCG.

Quand la sécrétion de bêta-hCG commence-t-elle ?

Tout d’abord, vous vous demandez peut-être à quel moment la hCG commence à être sécrétée. L’hormone de grossesse peut être détectée dans les urines et dans le sang une fois que l’embryon s’est fixé à la paroi utérine (entre le 6e et le 14e jour après la fécondation de l’ovule par un spermatozoïde).

Un test positif pourra confirmer votre grossesse. Quand faire un test de grossesse ? Les tests de grossesse à domicile fonctionnent en détectant la hCG dans vos urines, généralement entre le 5e et le 10e jour après la date prévue de vos règles, mais certains tests plus sensibles peuvent la détecter dès le 10e jour après la fécondation. 

La Dre Sara Matthews, gynécologue et spécialiste de la fertilité au Portland Hospital de Londres, a déclaré : « Les tests de grossesse urinaires à domicile sont très précis. Un résultat positif signifie vraisemblablement que vous êtes enceinte, mais avant de vous réjouir ou de paniquer, assurez-vous d’interpréter correctement le test : vérifiez toujours les instructions ! Un résultat négatif peut signifier qu’il est tout simplement trop tôt pour effectuer le test. Par conséquent, si vos règles ont du retard, vous devrez refaire le test 2 à 3 jours plus tard. »

Votre médecin pourra demander une prise de sang en clinique pour effectuer le dosage de la hCG (pas besoin d’être à jeun pour la faire). « Cela peut être utile s’il y a eu des saignements et qu’une fausse couche est possible », explique la Dre Matthews. « Cela peut également orienter les médecins en cas de suspicion d’une grossesse extra-utérine (lorsque l’ovule s’implante en dehors de l’utérus). » 

Calculette de la bêta-hCG : que peut révéler la hCG ?

Nous savons maintenant que la présence de hCG dans vos urines et votre sang peut indiquer que vous êtes enceinte, mais ce n’est pas tout. Le dosage du taux de hCG dans votre sang peut également aider votre médecin à en savoir plus sur le stade de votre grossesse. 

« Une grossesse ne peut pas être détectée de manière fiable par échographie avant six semaines de grossesse, c’est pourquoi le taux dans le sang est parfois contrôlé avant cette date », explique Sara Matthews.

Calculette de la bêta-hCG : que signifie un faible taux de hCG ?

Vous pourriez vous demander quel est le taux de béta hCG pour être considérée comme enceinte ? La Dre Matthews nous explique ce que les différents taux de hCG peuvent signifier : 

  • Un taux de hCG supérieur à la moyenne peut indiquer que vous êtes enceinte de jumeaux ou de triplés, mais vous devrez faire une échographie pour le confirmer. « Le taux normal de hCG dans le sang le jour où les règles sont attendues (14 jours après l’ovulation) se situe entre 40 et 120 mUI/ml, mais le taux peut atteindre 400 mUI/ml dans le cas d’une grossesse multiple ! » explique-t-elle. Un taux de hCG supérieur à la moyenne peut également indiquer que votre date d’accouchement est erronée (vous êtes plus avancée dans votre grossesse que vous ne le pensiez !) Malheureusement, il peut aussi indiquer une grossesse môlaire (lorsque le placenta se développe de manière anormale). « Une grossesse molaire se termine toujours par une fausse couche, et une surveillance étroite du taux de hCG peut être nécessaire jusqu’à six mois après », explique la Dre Matthews.
  • Une chute du taux de hCG au cours des six premières semaines peut signifier que vous avez un risque plus élevé de faire une fausse couche. Si votre taux de hCG vous inquiète, parlez-en immédiatement à votre médecin.
  • Un taux de hCG inférieur à la moyenne « peut indiquer que la grossesse s’est implantée un ou deux jours plus tard que prévu », précise la Dre Matthews. Vous avez donc un taux de hCG faible, mais vous êtes enceinte. Cela peut aussi être le signe d’une grossesse extra-utérine ou « biochimique ». Une grossesse biochimique est une fausse couche très précoce au cours de laquelle l’embryon s’implante, mais seulement pendant quelques jours. Des règles tardives finissent par arriver avant qu’une échographie pour confirmer une grossesse puisse être faite. À nouveau, parlez-en à votre médecin si vous pensez être dans cette situation.

Souvenez-vous que le taux de hCG ne constitue pas un diagnostic en soi. Il signifie seulement que votre médecin doit faire plus de tests. L’outil ci-dessus est conçu à des fins d’information uniquement ; vous devez toujours vous adresser à votre médecin pour obtenir des conseils et du soutien en début de grossesse. 

Évolution de la hCG : quel est le taux normal de bêta-hCG lors d’une grossesse ? Quand le taux de hCG arrête-t-il de doubler ?

Le taux de hCG dans le sang augmente rapidement tout au long du premier trimestre. 

Les femmes non enceintes ont moins de 5 milli-unités internationales par millilitre (mUI/ml). « Le taux normal de hCG dans le sang le jour où les règles sont attendues (14 jours après l’ovulation) se situe entre 40 et 120 mUI/ml » précise la Dre Matthews. 

Le taux doit ensuite doubler toutes les 48 heures de la 4e à la 6e semaine, mais ce n’est pas systématique. Le taux de hCG peut varier d’une personne à l’autre sans que cela soit le signe d’une anomalie. En fait, selon une étude de 2017 sur la bêta-hCG, « l’augmentation la plus faible ou minimale pour une grossesse intra-utérine viable normale était de 24 % à un jour et de 53 % à deux jours. Plus récemment, une augmentation de 35 % sur 48 heures a été proposée comme l’augmentation minimale compatible avec une grossesse intra-utérine viable. » 

La Dre Matthews ajoute : « le taux de hCG atteint son maximum à environ huit à dix semaines de grossesse. Après cela, il n’est plus fiable, mais à ce stade, une échographie est de toute façon réalisée. »

Taux de bêta-hCG en début de grossesse

Calculette taux hCG

Source : Université de Californie, San Francisco

Souvenez-vous, le taux de hCG varie d’une personne à l’autre et peut être plus bas que la moyenne. Le tableau de la bêta-hCG lors des premières semaines de grossesse ci-dessus doit donc être utilisé uniquement à titre indicatif.

Temps de doublement de la hCG : qu’est-ce que ça signifie ?

Il est important de ne pas faire de fixette sur le temps de doublement de la hCG, car, comme nous l’avons vu, chaque grossesse est différente. Cela signifie que même si votre taux de hCG ne double pas, il est tout à fait normal pour vous. 

Cela dit, il est utile de savoir comment le temps de doublement de la hCG fonctionne en théorie. La Dre Matthews nous explique ici aussi tout ce qu’il faut savoir : « Le taux de hCG doit normalement doubler toutes les 48 heures de la 4e à la 6e semaine de grossesse. Un taux qui ne double pas doit être revérifié deux jours plus tard, car il peut indiquer une grossesse défaillante ou une grossesse de localisation inconnue. » 

« Mais un taux initialement élevé peut également baisser lorsqu’un des bébés cesse de se développer dans le cas d’une grossesse multiple. Dans cette situation, l’autre bébé n’est pas affecté, sauf s’il s’agit de vrais jumeaux ou triplés (c’est-à-dire provenant d’un seul embryon qui s’est divisé au moment de l’implantation). »

Discutez avec votre médecin pour comprendre votre taux de hCG dans son contexte.

Quel taux de hCG peut indiquer une fausse couche ?

« Une fausse couche est probable si le taux de hCG chute au cours des six premières semaines de la grossesse, mais n’oubliez pas qu’il peut aussi chuter à partir d’un niveau élevé dû à un "jumeau perdu". Par conséquent, si aucun saignement ne s’est produit au bout de six semaines, faites un examen pour en savoir plus », explique la Dre Matthews. 

« Bien sûr, cela peut également aider à diagnostiquer, à un stade précoce, une grossesse ectopique, communément appelée grossesse extra-utérine (GEU), qui pourrait se résoudre d’elle-même sans qu’aucune opération ne soit nécessaire.

Un test de grossesse urinaire de la hCG ressort négatif lorsque le taux passe en dessous de 4 mUI/ml (ou du seuil de sensibilité du test). Les règles commenceront inévitablement dans un délai de 1 à 2 jours. »

Comment Flo peut vous aider ? 

Au début de la grossesse : nous mettons à votre disposition de nombreuses informations personnalisées pour vous aider à suivre le développement de votre bébé et les changements de votre corps, semaine après semaine. Téléchargez l’application dès maintenant pour commencer. 

Apprenez-en plus avec Flo !
L’application santé et bien-être la plus populaire, cocréée avec plus de 100 spécialistes du domaine médical et de la santé, et saluée par les institutions médicales.
Références

Hellegers, Andre E. “Fetal Development.” Theological Studies, vol. 31, no. 1, 1970, pp. 3–9, https://www.perinatology.com/Reference/Fetal%20development.htm.

Nwabuobi, Chinedu, et al. “hCG: Biological Functions and Clinical Applications.” International Journal of Molecular Sciences, vol. 18, no. 10, 2017, https://doi.org/10.3390/ijms18102037.

“HCG Blood Test - Quantitative.” Ucsfhealth.org, 13 Aug. 2019, https://www.ucsfhealth.org/medical-tests/hcg-blood-test---quantitative.