Ressources documentaires
Ressources documentaires
Calculateurs
Calculateurs
À propos
À propos
    Flo à deux est disponible ! Découvrez pourquoi et comment l’utiliser

    Vaccins pour bébés de 9 mois : mythes ou réalité

    Mis à jour le 04 février 2020 |
    Publié le 06 juin 2019
    Fait vérifié
    Révision médicale par Dre Anna Targonskaya, Gynécologue obstétricienne
    Normes de vérification des faits de Flo

    Tout le contenu de Flo Health respecte les normes éditoriales concernant lexactitude des données de santé, la crédibilité des données et la mise à jour des informations. Pour savoir ce que nous faisons pour vous fournir les données les plus fiables sur la santé et le mode de vie, consultez nos principes de vérification du contenu.

    Parmi les mythes courants sur les vaccins pour les enfants de 9 mois, citons :

    Mythe : votre bébé n'a pas besoin d'être vacciné contre les maladies rares

    Réalité : même si vous n'avez jamais entendu parler de la maladie contre laquelle votre bébé est vacciné, la vaccination reste importante. N'oubliez pas que si ces maladies sont si rares, c'est grâce à ces vaccins. Pour assurer la sécurité de votre bébé et faire en sorte que les maladies dites rares le restent, faites-le vacciner.

    Mythe : le thimérosal, un agent de conservation de certains vaccins, peut provoquer l'autisme

    Réalité : le thimérosal est un agent de conservation à base de mercure qui a figuré dans la composition de certains vaccins à leur début dans les années 1930. Selon les CDC, la quantité de thimérosal contenue dans les vaccins n'est pas assez pour causer des effets nocifs majeurs, mis à part des réactions mineures telles qu'enflure et rougeur.

    En outre, aux États-Unis, le thimérosal n'est plus utilisé dans des vaccins pour les bébés depuis 2001. Rien ne prouve que le thimérosal peut engendrer l'autisme.

    Mythe : les vaccinations multiples chez les jeunes bébés augmentent le risque d'autres maladies

    Réalité : aucune donnée n'indique que les vaccinations multiples augmentent les risques que court votre bébé de contracter d'autres maladies.

    Mythe : les vaccins sont très douloureux pour les jeunes bébés

    Réalité : les piqûres sont certes douloureuses, mais la douleur est momentanée et d'un degré de gravité moindre par rapport à ce que la maladie contre laquelle elles protègent causerait. En outre, vous pouvez prendre des mesures pour minimiser la douleur, par exemple, allaiter votre bébé immédiatement avant ou pendant la vaccination.

    La vaccination est l