1. Grossesse
  2. Santé pendant la grossesse
  3. Dépistage prénatal

Normes de vérification des faits de Flo

Tout le contenu de Flo Health respecte les normes éditoriales concernant l'exactitude des données de santé, la crédibilité des données et la mise à jour des informations. Pour savoir ce que nous faisons pour vous fournir les données les plus fiables sur la santé et le mode de vie, consultez nos principes de vérification du contenu.

Tout ce que vous devez savoir sur l'analyse de la glycémie

Entre les semaines 24 et 28 de la grossesse, votre professionnel de santé peut vous demander de passer un test de dépistage du glucose.

Ce test permet de dépister le diabète gestationnel, une pathologie caractérisée par une augmentation anormale du taux de glucose. Le dépistage est particulièrement important car la pathologie se traduit rarement par des symptômes visibles.

Le Collège et conseil européen d'obstétrique et de gynécologie (EBCOG) conseille le dépistage du diabète gestationnel chez toutes les femmes enceintes. Les moyens de dépistage varient considérablement d'un pays à l'autre, mais le plus couramment utilisé est le test de tolérance au glucose standard. 

Pour le test, après une période de jeûne (généralement tôt le matin), un premier échantillon de sang sera prélevé de votre bras et testé pour doser le taux de glucose dans le sang, puis vous devrez boire une boisson au glucose très sucrée, qui a tendance à rendre certaines personnes un peu nauséeuses. Une heure après avoir bu la boisson au glucose, un deuxième échantillon de sang sera prélevé et un troisième deux heures après. 

Si le dépistage détecte des taux de glucose plus élevés que la normale dans votre sang, cela peut signifier que votre corps ne produit pas suffisamment d'insuline ou qu'il est résistant à l'insuline qu'il produit. C'est ce que l'on appelle le diabète gestationnel.

De plus, en fonction de vos facteurs de risque, votre professionnel de santé peut demander un dépistage du diabète gestationnel plus précoce. Celui-ci se résume à une seule analyse de sang. En préparation de ce test, vous devrez jeûner toute la nuit. Dînez tard la veille, car jusqu'à la fin du test, vous serez uniquement autorisée à boire de l'eau.

Si le professionnel de santé confirme le diabète gestationnel, il vous sera conseillé de suivre un régime qui vous aidera à équilibrer votre glycémie. Dans les cas où le régime alimentaire seul n’aide pas, des médicaments peuvent être prescrits, mais ils ne sont généralement pas nécessaires.

Même si votre taux de sucre dans le sang est élevé, rappelez-vous que la majorité des femmes atteintes de diabète gestationnel vivent une grossesse tout à fait normale et mettent au monde un bébé en bonne santé.

Contenu réalisé en association avec l'EBCOG, European Board & College of Obstetrics and Gynaecology (Сollège et conseil européen d'obstétrique et de gynécologie)

https://www.figo.org/sites/default/files/uploads/EURO_10355%20Paris%20GDM%20Consensus.pdf
https://www.mayoclinic.org/tests-procedures/glucose-tolerance-test/about/pac-20394296
https://medlineplus.gov/ency/article/007562.htm
https://www.ebcog.org/post/2018/06/01/ebcog-and-partners-strongly-advocates-universal-screening-of-every-pregnant-woman-for-ges