Premiers symptômes de la grossesse : attendez-vous un bébé ?

    Publié le 21 mars 2023
    Fait vérifié
    Normes de vérification des faits de Flo

    Tout le contenu de Flo Health respecte les normes éditoriales concernant lexactitude des données de santé, la crédibilité des données et la mise à jour des informations. Pour savoir ce que nous faisons pour vous fournir les données les plus fiables sur la santé et le mode de vie, consultez nos principes de vérification du contenu.

    Quels sont les tout premiers signes de grossesse ? Absence de règles, pertes, crampes… Nous examinons de plus près certains des signaux que vous envoie votre corps lorsque vous êtes enceinte.

    L’absence de règles est l’un des premiers symptômes de la grossesse les plus courants, mais ce n’est pas le seul. Si vous pensez être enceinte, il est important que vous soyez à l’écoute de votre corps et que vous sachiez quels sont les symptômes qui indiquent qu’une femme est enceinte. 

    Les deux semaines d’attente entre le moment où vous essayez de tomber enceinte et celui où vous faites un test de grossesse peuvent être source d’anxiété, et il est tout à fait normal de surveiller votre corps à la recherche de signaux indiquant une grossesse. Il est également possible que vous ayez remarqué des symptômes inhabituels et que vous craignez d’être enceinte alors que cela n’était pas prévu. Dans tous les cas, approfondir vos connaissances sur le sujet peut contribuer à vous rassurer.  

    Ci-dessous, une gynécologue obstétricienne décrit les premiers signes de la grossesse à surveiller, explique à quel moment faire un test de grossesse et suggère quelles pourraient être les causes de vos symptômes. Alors, que vous ressentiez de l’anxiété pendant la période des deux semaines avant de faire un test ou que l’un des symptômes de la grossesse éveille votre inquiétude, voici tout ce que vous devez savoir.

    À quel moment les premiers signes de la grossesse apparaissent-ils ? 

    Il faut avant tout répondre à la question : à quel moment les premiers signes de la grossesse apparaissent-ils ? La réponse varie d’une personne à l’autre, mais les femmes et les personnes qui ont leurs règles peuvent s’attendre à ressentir des symptômes de grossesse environ deux ou trois semaines après l’ovulation, si la conception a eu lieu. Certaines personnes peuvent ressentir les symptômes de la grossesse plus tôt, tandis que d’autres peuvent ne rien ressentir avant l’absence des règles. « Parfois, les signes de la grossesse apparaissent un peu plus tôt ou un peu plus tard, mais le plus souvent ,vous commencerez à ressentir des symptômes environ quatre à cinq semaines [après le premier jour de vos dernières règles] », explique Dre Charlsie Celestine, gynécologue obstétricienne au New Jersey, États-Unis.

    Premiers signes de la grossesse les plus courants

    Bien sûr, chaque personne est différente, mais il y a certains symptômes que beaucoup de femmes ressentent lorsqu’elles sont enceintes. Outre l’absence de règles, les premiers signes de la grossesse peuvent inclure des nausées, une sensibilité des seins et du spotting.

    Absence de règles

    Selon Dre Célestine, l’un des premiers signes de la grossesse est le plus classique : l’absence de règles, aussi appelé aménorrhée. « Vous le remarquerez généralement vers de ce que l’on appelle la quatrième semaine de grossesse », explique-t-elle. « Vous aurez peut-être l’impression que ça fait moins longtemps, car on commence à compter à partir du premier jour de vos dernières règles. » Pensez à utiliser un outil de suivi des règles tel que Flo pour vous aider à déterminer si vous avez un retard de règles ou non.

    Nausées et vomissements

    Deux autres symptômes de début de grossesse qui sont également fréquents (et, admettons-le, moins agréables) sont les nausées et les vomissements. Une étude a révélé que 87,8 % des femmes ont ressenti ces symptômes au début de leur grossesse. Donc, si vous avez des nausées et vous vous sentez malade, sachez que vous n’êtes pas la seule personne dans ce cas. Il est possible que vous ne ressentiez qu’un seul de ces deux symptômes. « Certaines personnes ont seulement des nausées, et d’autres vomissent constamment », explique Dre Célestine. 

    Ces symptômes de début de grossesse sont plus susceptibles d’apparaître après une absence de règles. « Les nausées et les vomissements se manifestent le plus souvent vers la septième ou la huitième semaine », ajoute-t-elle.

    Aversion alimentaire et fringales 

    Ressentez-vous du dégoût à l’idée de manger votre sandwich habituel à l’heure du déjeuner et avez-vous une envie soudaine et inexplicable de manger quelque chose que vous n’aimiez pas auparavant ? Peut-être qu’une nouvelle et curieuse combinaison d’aliments vous paraît soudain étrangement irrésistible. Ce sont également des signes qui peuvent vous indiquer que vous êtes enceinte. Au début de la grossesse, environ trois semaines après la conception, 54 % des femmes ont des aversions alimentaires. Cela signifie que vous pourriez avoir un sens de l’odorat plus développé ou une aversion pour certains aliments et boissons. 

    Vous pourriez également avoir envie de nouveaux aliments que vous n’avez pas l’habitude de manger, cela arrive à 61 % des femmes.

    Sensibilité des seins

    Une sensibilité accrue des seins peut également être un symptôme de début de grossesse. Selon une étude, 76,2 % des femmes ont ressenti des douleurs ou une sensibilité des seins au cours du premier trimestre. La sensibilité des seins peut apparaître dès les premiers jours suivant la conception et jusqu’à une ou deux semaines après. Elle est due au changement d’hormones dans votre corps qui se produit pendant la grossesse. 

    Il peut s’agir d’un des tout premiers signes de la grossesse, avant même l’absence de règles, car vous pouvez le ressentir seulement une ou deux semaines après la conception. « C’est différent pour toutes les personnes et certaines ne ressentiront pas ce symptôme », explique Dre Célestine. « La sensibilité des seins est causée par une augmentation de l’œstrogène et de la progestérone pendant la grossesse. »

    Spotting

    Le terme « spotting » fait généralement référence à de légers saignements qui surviennent en dehors des règles. Bien que cela puisse faire peur, ce n’est pas nécessairement une raison de s’inquiéter. Le spotting en début de grossesse peut être dû à des saignements d’implantation qui sont parfaitement normaux et peuvent se produire lorsque l’embryon s’implante dans la paroi de l’utérus, généralement 10 à 14 jours après la conception.

    Le spotting est également fréquent au cours du premier trimestre de la grossesse. Environ 25 % des femmes enceintes ont des saignements au cours des 12 premières semaines de leur grossesse. 

    Dre Célestine conseille à toute personne ayant ce genre de « règles anormales » de faire un test de grossesse. Si le test est positif, elle recommande de surveiller les saignements. Les saignements d’implantation durent habituellement un à deux jours et sont très légers ; généralement un simple protège-slip suffira à absorber le flux. Malheureusement, un saignement plus important peut parfois être le signe d’une fausse couche ou d’une grossesse extra-utérine. Aussi effrayant que cela puisse paraître, essayez de ne pas paniquer. Selon une étude, une personne enceinte sur quatre a signalé des saignements pendant sa grossesse, mais seulement 1 femme sur 10 (12 %) ayant connu des saignements a fait une fausse couche. 

    Pas de panique, donc : « Bien souvent, des petites pertes rosées, brunes ou rouges sont tout à fait normales pendant une grossesse », explique Dre Célestine.

    Crampes

    Tout comme vous pouvez avoir des crampes pendant vos règles, vous pouvez également avoir des crampes au tout début de la grossesse, environ six à dix jours après la conception. Attention, cela n’a rien à voir avec les contractions : en voici les différents types. Cela peut se produire pendant l’implantation. Certaines femmes ressentant des crampes d’implantation, bien qu’il y ait actuellement peu d’études scientifiques sur ce phénomène.

    « Si vous ressentez de légères crampes, tout comme pour un spotting léger, pas de raison de s’inquiéter, continuez simplement à surveiller ces symptômes », conseille Dre Célestine. « Cependant, si vous ressentez de fortes douleurs et avez des saignements abondants, consultez votre médecin le plus rapidement possible, car il pourrait s’agir d’une fausse couche », explique Dre Célestine. Malheureusement, cela peut aussi être le signe d’une grossesse extra-utérine. Il est important de tenir compte de l’intensité des crampes, car des crampes légères ne sont pas nécessairement inquiétantes. Évitez donc de tirer des conclusions hâtives et de vous préoccuper inutilement.  

    Pertes vaginales

    Pendant la grossesse, certaines femmes ont des pertes vaginales plus importantes qu’avant. Vos pertes peuvent également être un peu différentes. « Parfois, vos pertes vaginales peuvent changer en raison des nouvelles hormones de la grossesse », déclare Dre Célestine. Elle explique que « l’augmentation de l’œstrogène provoque des pertes laiteuses blanches. » 

    Est-il possible que l’urine change de couleur pendant la grossesse ? « Non, absolument pas », répond-elle. « L’urine n’a aucun lien avec la grossesse. La couleur de l’urine est liée à ce que vous mangez et ce que vous buvez [et en quelle quantité], que vous soyez enceinte ou non. »

    Changements d’humeur

    Évidemment, une mauvaise humeur peut être causée par de nombreux facteurs, mais les sautes d’humeur sont l’un des premiers symptômes de la grossesse. Elles apparaissent dès trois semaines après la conception. « Certaines personnes se sentent plus irritables », dit Dre Célestine. Si vous avez une sensation d’angoisse ou de déprime, rassurez-vous, beaucoup d’autres personnes ressentent la même chose. Il s’agit des problèmes de santé mentale les plus courants pendant la grossesse : environ 12 % des femmes souffrent de dépression, tandis que 13 % sont anxieuses. Il est compréhensible que ces sentiments soient difficiles à gérer, n’hésitez pas à vous adresser à vos proches ou à votre médecin si vous avez besoin d’aide.

    Fatigue

    Levez la main si vous avez envie de dormir à longueur de journée ! Dre Célestine explique que si la fatigue n’est généralement pas le premier symptôme de la grossesse, elle se fait surtout ressentir au cours du premier trimestre. Chez certaines personnes, la fatigue peut survenir dès la première semaine après la conception. Et pour les autres ? « Un peu après l’apparition des nausées et les vomissements, donc après sept ou huit semaines, les personnes enceintes commencent généralement à se sentir plus fatiguées », explique-t-elle. C’est logique, étant donné que votre corps est en train de créer un être humain à partir de rien.

    Mictions plus fréquentes

    Vous avez l’impression d’avoir souvent envie de faire pipi ? Si vous allez aux toilettes plus souvent que d’habitude, y compris pendant la nuit, cela pourrait être un symptôme de début de grossesse. Cela est dû au fait que votre taux sanguin augmente pendant la grossesse. Votre sang est filtré par vos reins, qui éliminent les déchets liquides, qui quittent ensuite votre corps sous forme d’urine. En gros, plus vous avez de sang dans votre corps, plus vous aurez besoin de faire pipi. Cela peut se produire dès trois semaines après la conception, bien que Dre Célestine explique que ce symptôme a tendance à être plus perceptible au cours du troisième trimestre en raison de « la pression exercée par l’utérus sur la vessie, du fait de la taille accrue de l’utérus et du bébé. »

    Ballonnements

    Les ballonnements sont un autre signe de grossesse. On pense qu’ils sont causés par une augmentation de la progestérone. Vous ressentirez probablement ce symptôme environ une semaine après l’ovulation, mais n’oubliez pas que les ballonnements peuvent être causés par de nombreux facteurs, y compris un repas copieux pris trop rapidement (un grand classique).

    Constipation

    Ce n’est peut-être pas le symptôme de début de grossesse le plus agréable, mais vous pourriez avoir des soucis de constipation dès trois semaines après être tombée enceinte. En fait, une étude a révélé qu’entre 11 % et 38 % des personnes enceintes souffraient de constipation à un moment donné de leur grossesse, généralement vers le troisième trimestre. Encore une fois, c’est probablement la faute de la progestérone.

    Premiers signes de grossesse moins courants

    Si bon nombre des premiers signes de la grossesse sont bien connus, il existe également des symptômes moins évidents. Continuez votre lecture si vous vous demandez quels sont les signes moins courants de début de grossesse.

    Maux de tête

    Un mal de tête n’est peut-être pas le signe le plus évident d’un début de grossesse, mais il peut en être un symptôme. « Certaines personnes ont des maux de tête au début de la grossesse. Cela peut être dû aux changements hormonaux », explique Dre Célestine. Les maux de tête les plus courants associés à la grossesse sont les migraines et les céphalées de tension. Les recherches montrent que les céphalées de tension représentent 26 % de tous les maux de tête ressentis pendant la grossesse, tandis que jusqu’à 10 % des femmes enceintes souffriront d’une migraine sans aura (une migraine avec aura s’accompagne de symptômes sensoriels tels que l’apparition de flash lumineux ou de points noirs). 

    Les causes des maux de tête en début de grossesse sont nombreuses, notamment les changements hormonaux, la congestion nasale (nous y reviendrons plus loin), la faim et l’hypoglycémie. Si vous souffrez de maux de tête liés à la grossesse, les spécialistes recommandent de faire de l’exercice physique, de boire beaucoup d’eau, de dormir suffisamment, de manger régulièrement et de pratiquer des techniques de relaxation.  

    Congestion nasale

    Si vous avez le nez bouché ou qui coule, cela peut être dû à une augmentation des taux d’hormones et de la production de sang. Cela se produit pendant la grossesse et peut entraîner un gonflement de la muqueuse du nez. Connu sous le nom de « rhinite », ce symptôme touche environ 39 % des femmes et se traduit par des éternuements, une congestion nasale et des écoulements nasaux. La congestion nasale peut survenir à n’importe quel moment de la grossesse, mais devrait s’arrêter après l’accouchement. Souvenez-vous-en lorsque vous achèterez votre 150e boîte de mouchoirs au supermarché.

    Quand faire un test de grossesse ?

    Nous savons que l’attente entre l’ovulation et la réalisation d’un test de grossesse peut sembler longue, et il peut être tentant d’en faire un tout de suite. Si l’idée d’une éventuelle grossesse vous inquiète, l’attente peut sans aucun doute être difficile à vivre. Cependant, une grossesse très précoce peut être difficile à détecter avec un test de grossesse à domicile, et il est recommandé d’attendre le lendemain du jour où vos règles auraient dû arriver pour que le test soit plus précis.

    Lorsque vous vous rendez compte que vous n’avez pas eu vos règles, Dre Célestine vous recommande de faire un test de grossesse. Elle conseille de le faire au réveil. « Le test de grossesse urinaire nécessite une certaine quantité d’hormone de grossesse pour apparaître comme positif », explique-t-elle. L’hormone de grossesse est appelée gonadotrophine chorionique humaine (hCG), et elle ne se développe dans le corps d’une femme que pendant la grossesse. Environ 10 jours après la fécondation de l’ovule, cette hormone commence à s’accumuler dans le corps. 

    « Elle est excrétée dans l’urine, donc le premier pipi du matin a généralement la plus forte concentration de cette hormone de grossesse parce qu’elle s’accumule dans votre système toute la nuit », explique Dre Célestine. Elle ajoute que pendant la journée, à mesure que vous mangez, buvez et urinez, votre urine peut être diluée. « Le matin est donc le meilleur moment pour faire un test, surtout si vous n’en êtes encore qu’au tout début de la grossesse », dit-elle.

    Est-il possible d’avoir des symptômes de début de grossesse et de ne pas être enceinte ?

    Si vous observez des symptômes qui ressemblent aux premiers signes de la grossesse, cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes enceinte. Dre Célestine rappelle ainsi que certains symptômes de la grossesse peuvent être dus à d’autres facteurs, par exemple l’arrivée des règles. « Bien souvent, les symptômes du SPM sont similaires : ballonnements, nausées, sensibilité des seins », explique-t-elle.

    La grossesse n’est pas la seule cause possible des crampes ou du spotting. « Si vous avez des crampes ou du spotting, il peut s’agir d’une IST, d’un kyste ovarien, de polypes [une excroissance de tissu généralement bénigne] dans l’utérus ou de fibromes sur l’utérus. Tout autre type d’infection vaginale peut aussi parfois entraîner du spotting », explique Dre Célestine. « Il existe tellement de causes possibles… Donc, si vous pensez qu’il s’agit d’une grossesse ou que vous n’avez pas eu vos règles, je vous conseille de faire un test de grossesse et de consulter votre médecin. »

    Quel est le bon moment pour consulter votre médecin au sujet de votre début de grossesse ?

    Si vous faites un test de grossesse chez vous et qu’il est positif, appelez votre médecin (si vous n’en avez pas, c’est le moment de trouver votre spécialiste) et prenez rendez-vous pour discuter des soins prénataux. En attendant de parler avec votre médecin, vous pouvez estimer votre date d’accouchement en utilisant notre calculatrice de grossesse. Votre première consultation aura généralement lieu entre 6 et 12 semaines de grossesse, bien que le moment exact dépende à la fois de vos besoins et de vos antécédents de santé, ainsi que du programme de soins de votre médecin. 

    En quoi consistera cette première consultation ? L’un des points les plus importants est de confirmer que le rythme cardiaque de votre futur bébé est normal. Votre médecin vérifiera cela grâce à une échographie ou un doppler portable. Sachez toutefois que votre bébé ne sera visible à l’échographie qu’après six ou huit semaines de grossesse, alors ne vous inquiétez pas si votre première consultation n’a pas lieu avant.

    Si vous n’avez pas vos règles, mais que le test de grossesse est négatif, Dre Célestine recommande d’attendre une semaine avant de refaire un test. Après cela, si vos règles n’arrivent toujours pas et que le test de grossesse est toujours négatif, elle conseille de consulter pour identifier la cause de l’aménorrhée. « Pas d’urgence tant que vous vous sentez bien », dit-elle, ajoutant toutefois que vous devriez consulter votre médecin si vous avez des douleurs intenses ou des inquiétudes particulières.

    Si vous espériez avoir un test de grossesse positif, ne perdez pas espoir. Il est tout à fait normal que vous ressentiez de la déception, mais n’oubliez pas qu’environ 85 % des femmes tombent enceintes au cours de la première année d’essai, alors concentrez-vous simplement sur votre prochain cycle. Si vous estimez que votre test de grossesse négatif est un soulagement, c’est peut-être le signe que vous devriez repenser votre méthode de contraception.

    Premiers signes d’une grossesse : les points à retenir

    Comme nous l’avons vu, il existe de nombreux signes et symptômes au début d’une grossesse, et bien sûr, ils varient grandement d’une personne à l’autre. Cela dit, l’absence de règles est souvent le premier signe de grossesse, suivi de symptômes tels que des vomissements, des nausées et une sensibilité des seins. 

    Si une absence de règles ou tout autre symptôme qui pourrait être un signe de grossesse vous préoccupe, il peut être utile de faire un test de grossesse et de consulter votre médecin. Si vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte, n’hésitez pas à consulter nos articles sur la santé pendant la grossesse pour en apprendre plus sur la grossesse avec un col de l’utérus court par exemple.

    Références

    “Am I Pregnant?” Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/articles/9709-pregnancy-am-i-pregnant. Consulté le 3 nov. 2022.

    Bayley, Tracy M., et al. “Food Cravings and Aversions during Pregnancy: Relationships with Nausea and Vomiting.” Appetite, vol. 38, n° 1, févr. 2002, p. 45–51.

    Dzieciolowska-Baran, Edyta, et al. “Rhinitis as a Cause of Respiratory Disorders during Pregnancy.” Advances in Experimental Medicine and Biology, vol. 755, 2013, p. 213–20.

    “Ectopic Pregnancy.” Mayo Clinic, 12 mars 2022, www.mayoclinic.org/diseases-conditions/ectopic-pregnancy/symptoms-causes/syc-20372088.

    “Fetal Pole.” Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/body/22546-fetal-pole. Consulté le 30 nov. 2022.

    Hasan, Reem, et al. “Patterns and Predictors of Vaginal Bleeding in the First Trimester of Pregnancy.” Annals of Epidemiology, vol. 20, n° 7, juill. 2010, p. 524–31.

    “Have a Look at Start for Life’s Pregnancy Q&A Page.” NHS, www.nhs.uk/start4life/pregnancy/pregnancy-faqs/. Consulté le 30 nov. 2022.

    “Headaches during Pregnancy: What’s the Best Treatment?” Mayo Clinic, 10 août 2022, www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/expert-answers/headaches-during-pregnancy/faq-20058265

    “Headaches in Early Pregnancy.” Johns Hopkins Medicine, 19 nov. 2019, www.hopkinsmedicine.org/health/conditions-and-diseases/staying-healthy-during-pregnancy/headaches-in-early-pregnancy.

    Hendriks, Erin, et al. “First Trimester Bleeding: Evaluation and Management.” American Family Physician, vol. 99, n° 3, févr. 2019, p. 166–74.

    “Home Pregnancy Tests: Can You Trust the Results?” Mayo Clinic, 24 févr. 2021, www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/getting-pregnant/in-depth/home-pregnancy-tests/art-20047940.

    Jukic, Anne Marie Z., et al. “Analgesic Use at Ovulation and Implantation and Human Fertility.” American Journal of Obstetrics and Gynecology, vol. 222, n° 5, mai 2020, p. 476.e1–476.e11.

    “Miscarriage: Symptoms.” NHS, www.nhs.uk/conditions/miscarriage/symptoms/. Consulté le 30 nov. 2022.

    Nazik, Evsen et Gulsen Eryilmaz. “Incidence of Pregnancy-Related Discomforts and Management Approaches to Relieve Them among Pregnant Women.” Journal of Clinical Nursing, vol. 23, n° 11–12, juin 2014, p. 1736–50.

    Negro, A., et al. “Headache and Pregnancy: A Systematic Review.” The Journal of Headache and Pain, vol. 18, n° 1, oct. 2017, p. 106.

    “Pregnancy Constipation.” Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/diseases/21895-pregnancy-constipation. Consulté le 30 nov. 2022. 

    “Pregnancy Tests.” Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/articles/9703-pregnancy-tests. Consulté le 3 nov. 2022.

    “Prenatal Care: 1st Trimester Visits.” Mayo Clinic, 6 août 2022, www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/in-depth/prenatal-care/art-20044882.

    “Session 24: Ovulation and Fecundity.” Human Reproduction, vol. 25, suppl. 1, juin 2010, p. i37–38.

    “Symptoms of Pregnancy: What Happens First.” Mayo Clinic, 3 déc. 2021, www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/getting-pregnant/in-depth/symptoms-of-pregnancy/art-20043853.

    Tobah, Yvonne Butler. “Implantation Bleeding: Normal in Early Pregnancy?” Mayo Clinic, 9 mai 2019, www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/expert-answers/implantation-bleeding/faq-20058257.

    “Ultrasound.” Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/diagnostics/4995-ultrasound. Consulté le 3 nov. 2022.

    Vazquez, Juan C. “Constipation, Haemorrhoids, and Heartburn in Pregnancy.” BMJ Clinical Evidence, vol. 2010, août 2010, www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21418682.

    “Signs and Symptoms of Pregnancy.” NHS, www.nhs.uk/pregnancy/trying-for-a-baby/signs-and-symptoms-of-pregnancy/. Consulté le 3 nov. 2022.

    “Vaginal Discharge in Pregnancy.” NHS, www.nhs.uk/pregnancy/related-conditions/common-symptoms/vaginal-discharge/. Consulté le 1er déc. 2022.

    “What Are Some Common Signs of Pregnancy?” Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development, www.nichd.nih.gov/health/topics/pregnancy/conditioninfo/signs. Consulté le 3 nov. 2022.

    “What to Expect Each Trimester.” Mayo Clinic Health System, www.mayoclinichealthsystem.org/locations/eau-claire/services-and-treatments/prenatal-care/prenatal-visits/what-to-expect-each-trimester. Consulté le 15 nov. 2022.

    “Antenatal and Postnatal Mental Health: Clinical Management and Service Guidance,” National Institute for Health and Care Excellence, 17 déc. 2014, www.nice.org.uk/guidance/cg192/resources/antenatal-and-postnatal-mental-health-clinical-management-and-service-guidance-pdf-35109869806789.

    Historique des mises à jour

    Version actuelle (21 mars 2023)

    Publié le (21 mars 2023)

    Dans cet article

      Essayer Flo app

      Sign up for our newsletter

      Our latest articles and news straight to your inbox.

      Thanks for signing up

      We're testing right now so not collecting email addresses, but hoping to add this feature very soon.