1. Flo — une application pour bénéficier d'un calendrier de son ovulation, du suivi de ses règles et de sa grossesse
  2. Être mère
  3. Récupérer après l'accouchement
  4. Problèmes pendant la période post-partum

4 explications médicales aux saignements survenant après un rapport sexuel postnatal

Les saignements sont l'une des choses qui peuvent gâcher le premier rapport sexuel, tant souhaité, après l'accouchement. Il se peut qu'il s'agisse simplement d'un aspect de votre récupération postnatale. Cependant, dans certains cas, ces saignements peuvent indiquer certains graves problèmes de santé. Découvrez les quatre raisons médicales courantes pour lesquelles vous pouvez saigner après un rapport sexuel postnatal.
Causes d'un saignement après le premier rapport sexuel postnatal

Chaque femme saigne après avoir accouché. C’est la façon par laquelle le corps se débarrasse des muqueuses, du sang et des tissus utérins et se remet du traumatisme. Cela dure généralement de 4 à 6 semaines après l'accouchement. Pendant les premiers jours après l'accouchement, vous ressentirez un flux important, avec du sang rouge vif et des caillots sanguins.

Après cette période, le flux de lochies ralentit et devrait devenir plus clair, avec du sang brun rosé. Tant que les lochies se poursuivent, votre col utérin demeure ouvert. C’est aussi un signe que votre utérus n’est pas complètement guéri. Cela vous rend plus vulnérable aux infections vaginales après l'accouchement.

Parfois, le saignement cesse pendant quelques jours, avant de reprendre. Il s'agit d'un aspect normal du processus de guérison, mais cela signifie que vous avez encore besoin de temps pour revenir à votre état normal. 

Les médecins conseillent d'attendre l'arrêt complets des lochies avant de recommencer à avoir des rapports sexuels avec pénétration. La plupart des médecins s'accordent pour dire que le sexe oral et la masturbation sont parfaitement adéquats après seulement quelques jours suivant l'accouchement. En ce qui est les rapports sexuels, le mieux est d’attendre votre visite postnatale de six semaines, au cours de laquelle votre médecin vérifiera que vous êtes bien sur le point de récupérer et vous donnera le feu vert le cas échéant. 

Le sexe postnatal peut être quelque chose de délicat. Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte, incluant votre récupération physique après l'accouchement, votre état émotionnel, votre libido, une sensibilité ou une douleur aux seins, une douleur ou simplement le sentiment d'être « différente ». Les rapports sexuels après césarienne entraînent leurs propres problèmes et vous constaterez peut-être que cela vous prend plus de temps que prévu pour vous sentir prête à nouveau. De nombreux problèmes postnatals peuvent affecter votre capacité ou votre désir d’avoir des rapports sexuels, et c’est normal. 

Maintenez une communication ouverte et franche avec votre partenaire et dites-lui comment vous vous sentez avant de recommencer à avoir des rapports sexuels. Si vous n'êtes pas prête, vous ne pourrez pas vous détendre pendant les rapports sexuels. Vous pourriez vous crisper, ce qui pourrait vous blesser et provoquer des saignements.  

Même si vous vous sentez prête et que les saignements ont cessé rapidement, reprendre votre activité sexuelle trop tôt, comme avoir des rapports sexuels 3 semaines après un accouchement avec des points de suture par exemple, serait probablement une mauvaise idée. Donnez à votre corps le temps nécessaire pour récupérer ; ne vous pressez pas pour avoir un rapport sexuel avec pénétration. Concentrez-vous plutôt sur les « préliminaires » et explorez d’autres moyens d’être intime avec votre partenaire. 

Disons que tout est en place : vous vous sentez prête, votre partenaire est prêt, votre corps est guéri et le désir est là. Vous pouvez tout de même saigner après vos premières relations sexuelles postnatales. Un léger saignement accompagné d'un certain inconfort est parfaitement normal. Cela signifie qu'il peut y avoir des tissus cicatriciels dans ou autour du vagin, qui vont se ramollir avec le temps. Mais ce pourrait être une bonne idée d'y aller lentement au début. L'utérus est une autre source potentielle de saignements lors de rapports sexuels postnatals. L'orgasme provoque la contraction de l'utérus, ce qui peut déclencher des saignements s'il n'est pas complètement guéri. 

Ne paniquez pas si vous voyez du sang après un rapport sexuel postnatal. Le saignement cessera probablement dans peu de temps. Si le saignement est important ou s'il ne s'est pas arrêté après un jour ou deux, contactez votre médecin.

Rapport sexuel postnatal

Une lubrification insuffisante est un problème postnatal très courant. Avant et pendant votre grossesse, il est possible que vous n'ayez pas rencontré ce problème, car votre corps produisait naturellement toute la lubrification nécessaire. Désormais, la sécheresse vaginale pourrait vous mettre des bâtons dans les roues dans la chambre à coucher plus que vous ne le réalisez. 

La sécheresse vaginale est particulièrement fréquente chez les femmes qui allaitent, parce que leurs taux d'œstrogènes sont plus bas que d'habitude. Les œstrogènes jouent un rôle majeur dans la lubrification vaginale et, par conséquent, les femmes qui allaitent peuvent avoir besoin d'une aide supplémentaire de ce côté.

Un lubrifiant à base d’eau peut vous éviter beaucoup d’inconfort inutile pendant les rapports sexuels après l’accouchement. N’ayez pas peur d'en utiliser généreusement : il a justement été inventé pour que tout se passe bien !

Si vous avez des points de suture à la suite d'une déchirure, d'une épisiotomie ou d'une césarienne, il est plus probable que vous saigniez après vos premiers rapports sexuels postnatals. 

Les points de suture devraient se dissoudre dans les 10 à 14 jours. Dans la plupart des cas, les incisions d’épisiotomie se cicatrisent au bout d’un mois, mais il est préférable de consulter votre médecin avant de recommencer à avoir des relations sexuelles. 

Pourquoi est-ce que je saigne après un rapport sexuel postnatal

Votre corps a beaucoup souffert et vous ne voulez plus retarder le processus de guérison. Ces conseils peuvent vous aider à récupérer le plus rapidement possible, afin que vous puissiez reprendre une activité (sexuelle) normale dès que possible ! 

  • Ne vous essuyez pas ! Quoi qu'il arrive, gardez le papier hygiénique loin de votre vagin, de votre périnée et de votre anus pendant au moins une semaine ou deux après l’accouchement. Procurez-vous une bouteille compressible et remplissez-la avec de l'eau à la température ambiante. Utilisez-la pour vous nettoyer pendant et après avoir uriné. Pour un nettoyage plus en profondeur après une selle, passez sous la douche pour un lavage rapide (et doux !).  
  • L'aloe vera et l'hamamélis sont vos meilleurs amis. Procurez-vous des paquets de tampons pour les hémorroïdes infusés d'aloe vera et d'hamamélis. Placez-les entre vous et votre serviette hygiénique pour un soulagement instantané. 
  • Prenez un adoucisseur de selles. Il n'y a rien de plus effrayant que la première selle après l'accouchement. Vous souhaitez que le processus soit le plus simple et le moins douloureux possible, alors parlez à votre médecin de la possibilité de prendre un adoucisseur de selles et de suivre un régime alimentaire spécial, afin de prévenir la constipation et les tensions dans cette zone délicate. 
  • Consommez beaucoup de fer. Le fer vous aide à reconstituer votre numération sanguine, ce qui est vital lors d'un saignement prolongé. Mangez beaucoup d'aliments riches en fer, comme les légumes à feuilles vert foncé, les légumineuses et la viande. 
  • Trempez-vous dans une baignoire. Trempez-vous dans un bain de siège tiède quelques fois par jour, pendant la ou les deux premières semaines suivant l'accouchement. L’eau atténue l’inconfort de cette zone, tout en la gardant propre afin de réduire les risques d’infection. 

Prenez-soin de votre bébé, Flo prendra soin de vous.

Avec l'application, tenez un journal quotidien de votre comportement et de vos sentiments postnatals, et récupérez plus vite après l'accouchement.

Une légère douleur est normale lors des premières relations sexuelles postnatales. Heureusement, il existe des moyens de contourner cela, afin que vous puissiez vous concentrer sur l'excitation d'être à nouveau avec votre partenaire. Ces conseils vous aideront à être à l'aise en reprenant votre activité sexuel après l'accouchement. 

  • Suivez les conseils de votre médecin. Bien sûr, il y aura toujours cette amie disant : « Nous ne pouvions pas attendre ! Le sexe, deux semaines après l'accouchement, c'était incroyable ! » Eh bien, vous pouvez être plus intelligente que cela. Cela ne vaut pas la peine de risquer une blessure ou une infection. Si votre médecin vous dit d'attendre six semaines, alors attendez six semaines ! 
  • Procurez-vous du lubrifiant. L'importance d'une bonne lubrification vaginale pendant les rapports sexuels postnatals ne saurait être suffisamment soulignée. La lubrification à base d’eau est votre meilleur ami lorsque vous vous remettez à la « tâche ». 
  • Allez-y doucement. Ce que vous aimiez avant l'accouchement peut ne plus vous convenir : en fait, cela peut même être vraiment douloureux. Il vous faudra peut-être un peu de temps pour réapprivoiser votre corps, et encore plus de temps pour que votre partenaire en fasse pareil. Si quelque chose vous fait mal, essayez différentes positions pour éviter de toucher les points sensibles. Ne vous précipitez pas pour la pénétration et n'y allez pas trop brutalement au début. 
  • Soyez un livre ouvert. Il est important que votre partenaire sache exactement ce qui se passe dans votre tête. Que vous vous sentiez complexée, physiquement mal à l'aise ou très excitée, il est essentiel que votre partenaire comprenne ce qui se passe. 
  • Assurez-vous d’être excitée avant la pénétration. Certaines hormones sont libérées afin de déclencher la lubrification et le relâchement des muscles vaginaux. Cela peut rendre les choses beaucoup plus faciles lorsque vous décidez que vous êtes prête pour un rapport sexuel avec pénétration.  
  • Portez un soutien-gorge. Les mères qui allaitent peuvent trouver que leurs seins sont tendres et coulent, en particulier pendant les rapports sexuels, alors que sont libérées les mêmes hormones que celles libérées pendant l'allaitement. Porter un soutien-gorge pendant les rapports sexuels peut vraiment aider à résoudre ces problèmes. 
  • Faites des exercices de Kegel. Les exercices de Kegel sont conçus pour renforcer les muscles du plancher pelvien et vous permettre de reprendre le contrôle de votre vessie et de votre sphincter anal. Ils aident aussi à renforcer les muscles vaginaux, ce qui peut être très utile dans la chambre à coucher. 
  • N'hésitez pas à dire non. Si vous êtes inconfortable, vous pouvez vous arrêter où vous le désirez pendant le processus. Maintenez simplement la communication avec votre partenaire et dites-lui si vous ne pouvez pas continuer, sans culpabilité. Et souvenez-vous que refuser un rapport sexuel ne signifie pas nécessairement refuser toute activité sexuelle.
Retourner au lit après l'accouchement

Gardez à l’esprit qu’il n’y a pas de « normalité » en matière de grossesse et d’accouchement. Chaque accouchement est unique, tout comme le sont les processus de guérison qui suivent.

Bien que vous et votre partenaire soyez désireux de reprendre vos rapports sexuels après l’accouchement, il est plus important d’écouter attentivement votre corps et votre médecin. Si les relations sexuelles continuent à être douloureuses après un an, votre médecin pourra vous référer à un spécialiste. 

Ne paniquez pas si vous voyez du sang après un rapport sexuel postnatal. Un léger saignement est normal, mais consultez votre médecin s'il est important ou s'il dure plus d'un ou deux jours. Et rappelez-vous : même si votre départ est difficile, les choses s'amélioreront avec le temps. Donnez-vous du temps. Après tout, vous venez de fabriquer un être humain. 

Révisé par prof. Tahir Mahmoud, Président du Conseil européen des normes de soins et du Collège d’obstétrique et de gynécologie.

Suivez votre cycle grâce à l'application Flo

Vous recevrez un SMS unique. Nous n'enregistrerons ni n'utiliserons votre numéro de téléphone à d'autres fins.