1. Flo — une application pour bénéficier d'un calendrier de son ovulation, du suivi de ses règles et de sa grossesse
  2. Tomber enceinte
  3. Je veux tomber enceinte
  4. Suivi de l'ovulation

Quelles sont les causes de l'ovulation tardive ? Comment savoir si cela vous concerne ?

Si vous essayez de tomber enceinte, ou encore si vous voulez simplement comprendre votre cycle menstruel, vous devez savoir ce qu'est l'ovulation tardive et quelles sont les causes possibles de ce type d’irrégularité dans votre cycle.

Ovulation tardive

Au cours de la phase d’ovulation du cycle de la femme, un ovule est libéré par l’un des ovaires. Il voyage ensuite dans les trompes de Fallope, où il peut être fécondé par un spermatozoïde. L'ovule fécondé s'attache ensuite à la muqueuse utérine. Mais si la fécondation n'a pas eu lieu, l'ovule est évacué pendant les règles avec la muqueuse utérine.

Pour les femmes dont le cycle menstruel est de 28 jours, l'ovulation a lieu vers le 14e jour. De sorte que si vous avez un cycle régulier, l'ovulation aura lieu environ 14 jours avant vos prochaines règles. Une femme avec un cycle régulier peut beaucoup plus facilement suivre l'évolution de ses règles et déterminer le moment de l'ovulation. Et si vous essayez de tomber enceinte, vous êtes plus susceptible de concevoir le jour de votre ovulation et les 5 jours précédents.

Mais est-il courant d'ovuler tardivement ? En fait, la plupart des femmes n’ont pas un cycle régulier et dans une étude menée sur cette question, seulement 10 % des femmes avaient ovulé le 14e jour. Par conséquent, 28 jours, ce n'est que la moyenne : votre cycle peut varier de 21 à 35 jours. Cela ne signifie pas que vous êtes moins fertile, mais cela peut rendre plus difficile de déterminer le moment où l’ovulation est sur le point de se produire. Cela signifie également qu'il peut être plus difficile de déterminer le moment où un rapport sexuel est plus susceptible d'entraîner une conception. 

Lorsque l'ovulation se produit après le 21e jour du cycle, on considère généralement qu'elle est tardive.

Beaucoup de choses peuvent retarder l'ovulation. Voici certaines des causes les plus courantes :

Ovulation tardive et conception

Un large éventail de médicaments peut affecter l'ovulation et la fertilité. Incluant :

  • les antidépresseurs ;
  • la chimiothérapie anticancéreuse ;
  • les médicaments pour la thyroïde ;
  • les stéroïdes.

Consultez la documentation destinée aux patients ou votre médecin, si vous pensez que vos médicaments peuvent affecter votre ovulation ou votre fertilité.

Les changements de votre cycle menstruel constituent l'une des conséquences normales de l'allaitement. Il est tout à fait normal que vos règles soient absentes ou irrégulières pendant toute la période au cours de laquelle vous allaitez. Cela signifie que votre fertilité sera également affectée.

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est une affection courante qui affecte l'efficacité du fonctionnement des ovaires.

Les principales caractéristiques du SOPK sont :

  • des règles irrégulières ;
  • des taux élevés d'hormones masculines ;
  • des ovaires de taille plus grande que la normale, contenant des sacs remplis de liquide autour des ovules.

Chez les femmes atteintes du SOPK, les sacs remplis de liquide dans les ovaires ne libèrent pas d'ovule et l'ovulation ne se produit donc pas.

Si vous êtes atteinte de SOPK, vous remarquerez peut-être les symptômes suivants :

  • règles irrégulières ou absentes ;
  • difficulté à tomber enceinte ;
  • pilosité excessive sur le visage ou la poitrine ;
  • symptômes généraux tels que cheveux clairsemés, peau grasse et prise de poids.

Si vous craignez de souffrir du SOPK, parlez-en à votre médecin.

La thyroïde est une glande située à l'avant du cou et qui permet aux hormones de contrôler le rythme cardiaque, la température corporelle ainsi que d'autres fonctions importantes du corps. Une thyroïde hyperactive ou insuffisamment active peut causer des problèmes pendant l’ovulation.

Une thyroïde hyperactive peut provoquer les symptômes suivants :

  • irritabilité ;
  • sautes d'humeur ;
  • fatigue ou faiblesse ;
  • fréquence cardiaque irrégulière ou exceptionnellement rapide.

Une thyroïde insuffisamment active peut provoquer les symptômes suivants :

  • fatigue ;
  • prise de poids ;
  • dépression ;
  • douleurs musculaires.

Votre médecin pourra vous conseiller un traitement possible pour vos problèmes de thyroïde.

Il est normal de se sentir stressée au cours d’une journée ou d’une semaine habituelle. Des défis personnels ou professionnels et divers autres facteurs peuvent vous rendre anxieux.

Mais lorsqu'il y a trop de stress dans votre vie, ou encore que ce stress dure trop longtemps, cela peut avoir des effets graves sur votre corps. Si vos règles sont très irrégulières ou si vous avez eu du mal à tomber enceinte tout en ayant des relations sexuelles régulières avec votre partenaire, c’est peut-être en raison du stress.

Si vous pensez que le stress a un effet négatif sur votre vie et sur votre bien-être général, consultez votre médecin. Il pourra vous suggérer différentes options de traitement et de thérapie.

Suivi de l'ovulation

Bien que beaucoup de femmes n’ovulent pas exactement le 14e jour, une ovulation est généralement considérée comme étant tardive si elle survient après le 21e jour. La meilleure façon de savoir cela est de surveiller les signes d’ovulation de votre corps en utilisant l’une des méthodes suivantes.

Voici 3 des signes les plus communs indiquant que l'ovulation se produit :

  1. Changement de la température basale du corps (TBC) : votre TBC est la température la plus basse atteinte par votre corps au cours d'une période de 24 heures. À l'aide d'un thermomètre spécial, vous pouvez déterminer l'évolution de votre TBC.
  2. Modifications de la glaire cervicale : la glaire cervicale représente les sécrétions que vous trouvez sur vos sous-vêtements à tout moment au cours du mois. Elle est épaisse et collante la majeure partie du cycle, mais au moment de l'ovulation, vous remarquerez peut-être qu'elle devient plus fine et visqueuse. Vous pouvez également remarquer une augmentation de la quantité de glaire.
  3. Changements du col de l'utérus : pendant l'ovulation, le col devient plus souple, plus humide et plus largement ouvert. Vous pouvez déterminez cela en introduisant vos doigts dans votre vagin et en touchant le col de votre utérus. Ce signe est plus difficile à observer et nécessitera généralement un peu de pratique.

L'ovulation provoque aussi d'autres symptômes généraux que vous pourriez remarquer :

  • sensibilité des seins ;
  • inconfort abdominal ;
  • libido accrue.

Les professionnels de la santé utilisent de plus en plus souvent l'échographique afin de surveiller avec précision l’ovulation. Vous pouvez demander à votre médecin si cette méthode est conseillée dans votre cas.

Vous trouverez peut-être utile de noter vos symptômes et vos expériences dans notre application mobile. Cela rendra plus aisée l'analyse des tendances de votre cycle et de vos symptômes. Cela est vraiment facile et précis, car de plus en plus de femmes deviennent enceintes avec Flo.

Ovulation fertile

Les femmes qui ovulent tardivement au cours de leur cycle peuvent constater que leurs premières tentatives visant à concevoir échouent. Même en sachant qu'elles ovulent tardivement, il peut être difficile de déterminer le moment où les rapports sexuels auront le plus de chances d'aboutir à la conception. Beaucoup de femmes trouvent cette situation décourageante, en particulier lorsque leurs amis ou leurs proches semblent concevoir avec peu ou pas de difficulté.

Alors avant tout : ne vous découragez pas ! Des millions de femmes à travers le monde ovulent tardivement mais tombent enceintes quand même. Plutôt que de devenir pessimiste, essayez de vous concentrer sur les mesures positives que vous pouvez prendre pour augmenter les chances de tomber enceinte malgré une ovulation tardive. L’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour améliorer cela est de surveiller votre cycle menstruel : mieux vous comprendrez votre cycle, plus vous saurez avec précision lorsque vous ovulez ou êtes sur le point de le faire.

Une fois qu'un ovule a été libéré de l'un de vos ovaires, il commence son voyage vers l'utérus en passant par une trompe de Fallope. À partir de ce moment, il dispose de 12 à 24 heures pour être fécondé par un spermatozoïde. Cela peut sembler très court, mais rappelez-vous : les spermatozoïdes peuvent demeurer plusieurs jours dans vos trompes de Fallope. Cela signifie que, même si vous avez eu des relations sexuelles quelques jours avant votre ovulation, cela peut tout de même donner à votre ovule de bonnes chances d'être fécondé.

Lorsque vous et votre partenaire envisagez de concevoir, gardez en tête ces 2 méthodes permettant d'augmenter les chances qu'un ovule soit fécondé :

  • Glaire cervicale :

Prenez l’habitude de noter les changement de votre glaire. 

Juste avant l'ovulation, vous remarquerez peut-être une augmentation des sécrétions vaginales claires et humides. 

Vous remarquerez également qu’elles sont vraiment extensibles : vous pourrez peut-être avoir quelques centimètres entre deux doigts. À ce stade, vous savez que l'ovulation est proche : il est temps d'être intime avec votre partenaire !

Immédiatement après l'ovulation, la glaire cervicale diminue et devient plus épaisse, opaque et moins perceptible.

  • Col de l'utérus :

Entraînez-vous à connaître votre col utérin en insérant un doigt dans votre vagin lorsque vous êtes assise sur les toilettes ou accroupie. Assurez-vous que votre ongle est court !

Pendant la majeure partie de votre cycle, le col sera dur, sec et fermé, mais à l'approche de l’ovulation, vous sentirez qu’il devient souple, humide et ouvert.

  • Tests d'ovulation :

Utiliser des trousses d'ovulation à domicile pour déterminer les jours fertiles est vraiment efficace.

Une ovulation tardive peut affecter votre capacité à tomber enceinte. Si votre cycle menstruel est irrégulier, il peut être plus difficile de suivre et d’anticiper l’ovulation. En conséquence, il est possible que vous ne puissiez pas déterminer le moment au cours duquel des rapports sexuels auront le plus de chances d’entraîner une fécondation.

Si l’une des affections ou l'un des symptômes décrits ci-dessus vous préoccupe, consultez le plus rapidement possible un professionnel de la santé en qui vous avez confiance. Il sera en mesure de vous conseiller sur les différentes options de traitement disponibles. Il pourra également suggérer des changements dans votre mode de vie qui pourraient avoir un impact important sur votre fertilité et votre santé en général.

Le traitement de l'ovulation tardive dépend de la cause, mais dans la plupart des cas, il existe différentes options médicamenteuses et chirurgicales. Votre prestataire de soins de santé est la meilleure personne à consulter pour résoudre ces problèmes. Plus tôt vous demanderez conseil, plus tôt vous pourrez analyser les options disponibles et choisir celle qui vous convient le mieux.

https://www.whattoexpect.com/getting-pregnant/ovulation/when-is-best-time-have-sex-get-pregnant/



https://www.healthline.com/health/womens-health/late-ovulation#outlook



https://www.babycenter.com/0_how-to-tell-when-you-ovulate_484.bc



https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7409241



https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/amenorrhea/symptoms-causes/syc-20369299



https://www.nhs.uk/conditions/polycystic-ovary-syndrome-pcos/


Lire la suite

Suivez votre cycle grâce à l'application Flo

Vous recevrez un SMS unique. Nous n'enregistrerons ni n'utiliserons votre numéro de téléphone à d'autres fins.