1. Flo — une application pour bénéficier d'un calendrier de son ovulation, du suivi de ses règles et de sa grossesse
  2. Votre cycle
  3. Sexe
  4. Contraception

8 contraceptifs non hormonaux efficaces que vous pouvez essayer

Le passage d'un contraceptif à un autre ou le choix du contraceptif qui convient le mieux est souvent une source de confusion pour les femmes. Quels sont les meilleurs contraceptifs non hormonaux ? Apprenez-en davantage dans cet article !

Condoms

Aujourd'hui, un grand nombre de moyens de contraception pour femmes sont disponibles. Voici les plus populaires :

Les méthodes barrière sont le type le plus courant de contraceptifs non hormonaux. Elles empêchent physiquement le sperme d'atteindre l'ovule. De nombreux contraceptifs barrières peuvent être facilement achetés en ligne ou en vente libre dans toutes les pharmacies locales. Il existe différents types de contraceptifs barrières :

Les préservatifs sont le type de moyen de contraception non hormonal le plus utilisé dans le monde. En plus d'empêcher une grossesse non désirée, ils vous protègent également contre la plupart des infections sexuellement transmissibles (IST). Ils sont efficaces, faciles à utiliser, peu onéreux et disponibles partout.

Les préservatifs sont disponibles aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Les préservatifs masculins doivent être déroulés sur le pénis. Ils empêchent le passage des spermatozoïdes dans le vagin pendant les rapports sexuels. Ils sont efficaces à environ 82 % s'ils sont utilisés correctement.

Les préservatifs masculins sont disponibles dans différentes matières, textures, couleurs et parfums. En règle générale, le coût d'un préservatif masculin est relativement faible. Parfois, ils sont même disponibles gratuitement dans les hôpitaux publics.

Les préservatifs féminins se placent à l’intérieur du vagin pour empêcher le passage des spermatozoïdes dans l'utérus. Ils sont généralement fabriqués en nitrile ou en polyuréthane. Les préservatifs féminins sont légèrement plus coûteux que les préservatifs masculins.

Les spermicides sont des produits chimiques qui, comme leur nom l'indique, détruisent les spermatozoïdes. Ils sont trouvés sous différentes formes : mousses, gels ou crèmes.

Les spermicides ont une efficacité de 70 à 80 % lorsqu'ils sont utilisés seuls. Ils peuvent être utilisés en association avec les préservatifs ou toute autre méthode barrière. Certains préservatifs spermicides sont également disponibles sur le marché.

En général, les spermicides n'ont pas d'effets secondaires, mais ils peuvent causer des irritations cutanées chez certaines personnes.

La majorité des spermicides contiennent du nonoxynol-9 qui peut modifier la nature de la peau dans vos organes génitaux et autour, vous rendant plus susceptible de contracter le VIH. Par conséquent, si vous avez des irritations, des démangeaisons, des rougeurs ou des sensations de brûlure sur la peau ou si vous avez peur d'avoir contracté le VIH, vous devez immédiatement consulter votre médecin.

L'éponge contraceptive est constituée d'une mousse de polyuréthane. Elle est insérée dans le vagin avant les rapports sexuels. Elle agit comme une barrière entre les spermatozoïdes et le col de votre utérus.

Les éponges sont à usage unique et doivent être utilisées avec un spermicide. Elles peuvent être insérées dans le vagin jusqu'à 24 heures avant le rapport sexuel.

Lors de l'utilisation d'une éponge, la consigne la plus importante à respecter est son retrait au moins 6 heures après un rapport sexuel.

Les éponges ont une efficacité d'environ 60 à 80 %.

Vous devez vous abstenir d'utiliser l'éponge si vous êtes allergique aux sulfamides, au polyuréthane ou aux spermicides.

La cape cervicale est un moyen de contraception non hormonal soumis à prescription médicale. Elle consiste en une coupe en silicone qui doit être insérée dans le vagin avant les rapports sexuels. Elle est réutilisable. Il est donc essentiel de s'assurer de l'absence de trous ou de fissures avant son utilisation.

L'efficacité des capes cervicales varie de 60 à 80 %.

Un diaphragme est une barrière en latex ou en silicone en forme de coupelle qui est insérée dans le vagin avant les rapports sexuels. Il est également réutilisable et doit faire l'objet d'une inspection minutieuse pour s'assurer de l'absence de défauts ou de fissures avant son utilisation. Vous pouvez le laisser dans le vagin pendant 24 heures au maximum, mais n'oubliez pas qu'il ne doit être retiré que 6 heures après un rapport sexuel.

Le diaphragme est efficace à 80 %. Vous pouvez l'utiliser avec un spermicide comme contraceptif non hormonal pour une protection encore plus efficace contre une grossesse non désirée.

Le diaphragme coûte entre 15 et 30 €, et il vous faudra vérifier si votre mutuelle prend en charge le coût de ce moyen de contraception.

Si vous recherchez des moyens de contraception à long terme, vous pouvez opter pour un dispositif intra-utérin (DIU) ou stérilet. Ce sont des moyens de contraception réversibles et ils sont disponibles en tant que méthode contraceptive hormonale ainsi que non hormonale.

Le stérilet non hormonal contient du cuivre. Un médecin spécialisé le place dans l’utérus de la femme. Un stérilet peut être utilisé pendant 10 ans. Il peut également être retiré à tout moment pour que la femme puisse être à nouveau capable concevoir.

Le risque de tomber enceinte avec les stérilets est inférieur à 1 %.

Les crampes et les saignements abondants sont des effets indésirables souvent observés lors de l'utilisation des stérilets, mais ces symptômes peuvent s'atténuer avec le temps.

Vous pouvez choisir la chirurgie (stérilisation) comme moyen de contraception non hormonal permanent. Selon la procédure, la stérilisation peut nécessiter ou non une incision chirurgicale de l'abdomen pour atteindre les trompes de Fallope.

La stérilisation peut être réalisée sur une femme, appelée ligature des trompes, ou sur un homme, appelée vasectomie. La plupart des méthodes de stérilisation féminine sont efficaces immédiatement, mais des spermatozoïdes peuvent rester présents dans le sperme jusqu'à 3 mois après la vasectomie.

Ce moyen de contraception est très efficace, le risque de tomber enceinte est inférieur à 1 %.

Cependant, n'oubliez pas que la chirurgie est un moyen de contraception permanent. Prenez le temps d'en parler avec votre médecin avant de vous décider à subir une intervention chirurgicale.

Régulation naturelle des naissances

Un autre moyen simple de contraception non hormonal est la planification familiale naturelle ou la connaissance de la fertilité.

Vous pouvez déterminer la période du mois au cours de laquelle vous êtes potentiellement fertile (jours d'ovulation) et éviter d'avoir des relations sexuelles pendant cette période. Cette période fertile dure généralement 6 à 8 jours par cycle.

Si vous connaissez bien votre corps, vous pouvez également suivre vos jours d'ovulation. Les jours fertiles sont les jours pendant lesquels l'ovule est libéré par l'ovaire et peut être fécondé par un spermatozoïde. Voici quelques moyens de déterminer si vous ovulez :

  • Suivre votre cycle menstruel. L'ovulation a lieu environ 2 semaines avant les prochaines règles.
  • Mesurer votre température corporelle basale. Avant l'ovulation, la température corporelle basale baisse, pour ensuite augmenter après l'ovulation.
  • Examiner votre glaire cervicale. La quantité et la texture de la glaire cervicale changent pendant l'ovulation.

La planification familiale naturelle implique de travailler « avec » votre corps plutôt que « contre » lui.

Le taux de réussite de cette méthode contraceptive non hormonale est d’environ 75 % et dépend de l’expérience et de la capacité du couple à surveiller le cycle.

Cette méthode n'est efficace que si une femme peut surveiller de près son cycle. L'utilisation d'une application de suivi des règles comme Flo peut vous aider à procéder à un suivi précis de l'ovulation. 

Vous pouvez opter pour un moyen de contraception non hormonal si :

  • vous n'avez pas besoin d'une contraception de façon continue ou si vous n'avez pas de rapports sexuels très fréquents ;
  • vous souffrez des effets secondaires des pilules contraceptives ;
  • vous ne voulez pas modifier le cycle naturel de votre corps ;
  • vous avez changé de mutuelle et que la nouvelle mutuelle ne couvre pas les moyens de contraception hormonaux ;
  • vous voulez utiliser cette méthode comme protection supplémentaire en plus des moyens hormonaux ;
  • la plupart des moyens de contraception non hormonaux sont peu onéreux ;
  • certains d'entre eux sont facilement et localement disponibles et ne sont pas soumis à prescription médicale.
  • la plupart de ces contraceptifs (à l'exception des stérilets) doivent être utilisés de façon constante pour éviter une grossesse ;
  • le taux d'échec des moyens de contraception non hormonaux, à l'exception des stérilets, est plus élevé que celui des contraceptifs hormonaux ;
  • beaucoup de ces moyens de contraception ne peuvent pas être utilisés pendant les règles ;
  • de nombreuses femmes peuvent trouver inconfortable de placer des dispositifs contraceptifs dans leur vagin ou de les retirer.

Lire la suite

Suivez votre cycle grâce à l'application Flo

Vous recevrez un SMS unique. Nous n'enregistrerons ni n'utiliserons votre numéro de téléphone à d'autres fins.