Ressources documentaires
Ressources documentaires
Calculateurs
Calculateurs
À propos
À propos
    Flo à deux est disponible ! Découvrez pourquoi et comment l’utiliser

    Saignement après un rapport sexuel : faut-il s'inquiéter ?

    Publié le 27 mars 2023
    Fait vérifié
    Normes de vérification des faits de Flo

    Tout le contenu de Flo Health respecte les normes éditoriales concernant lexactitude des données de santé, la crédibilité des données et la mise à jour des informations. Pour savoir ce que nous faisons pour vous fournir les données les plus fiables sur la santé et le mode de vie, consultez nos principes de vérification du contenu.

    Même si ça ne fait jamais plaisir, saigner pendant et après un rapport sexuel est relativement courant. Mais quelle en est la cause ? Et comment arrêter les saignements après un rapport ? Une experte Flo répond à toutes vos questions.

    Imaginez la scène. Vous venez de finir votre partie de jambes en l’air avec votre partenaire et filez donc judicieusement aux toilettes pour uriner afin de prévenir une infection des voies urinaires. En vous essuyant, vous remarquez que vous saignez alors que vous avez eu un rapport sans douleur.

    Si cela vous est déjà arrivé, vous savez que ça peut être inquiétant. Votre imagination s’emballe, vous vous demandez « Qu’est-ce qui cloche ?! » Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas la seule personne à qui cela arrive. Près de 9 % des femmes qui ont leurs règles ont déjà eu des saignements après un rapport sexuel. « [C’est] un symptôme assez courant et, le plus souvent, ce n’est rien de grave », explique Dre Jennifer Boyle, gynécologue obstétricienne au Massachusetts General Hospital, dans le Massachusetts, aux États-Unis. 

    C’est probablement un soulagement pour vous d’apprendre que les saignements post-coïtaux (il s’agit du terme médical désignant les saignements vaginaux qui ne sont pas menstruels et qui surviennent juste après un rapport sexuel) ne sont pas inhabituels et que, dans la plupart des cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Cependant, il est quand même préférable de consulter votre médecin pour vous assurer que tout va bien. 

    Pour vous aider, Dre Boyle explique les causes des saignements après un rapport et ce qu’il faut faire si cela vous arrive. Tout d’abord qu’entend-on exactement par « saignement après un rapport » ?

    Qu’est-ce qu’un saignement post-coïtal ?

    « Coït » n’est pas un terme qu’on entend tous les jours. Peut-être parce que ce n’est pas un mot très sexy. Cependant, « coït » veut tout simplement dire « sexe ». Un saignement post-coïtal c’est donc le terme médical désignant un saignement survenant pendant ou après un rapport sexuel. Quand on parle de saignements dans ce contexte, comprenez toute perte de sang en dehors des règles.

    Trouver quelques gouttes de sang dans vos draps après un rapport sexuel peut être alarmant, surtout si vous ne savez pas d’où il vient. Il est normal de s’inquiéter et comprendre d’où viennent ces saignements pourrait vous rassurer. Le plus souvent, ce sang vient de l’utérus, du col de l’utérus, du vagin ou de tout autre organe ou tissu cutané situé à l’intérieur ou à proximité du vagin, comme l’anus. Les causes possibles d’un saignement après un rapport sont multiples : une infection sexuellement transmissible, une lésion du vagin, une sécheresse vaginale, etc. Continuez votre lecture pour en savoir plus. 

    Peut-il s’agir d’un symptôme de l’endométriose ?

    Notre assistant Flo Health intégré vous aidera à comprendre vos symptômes et vous indiquera les raisons possibles.

    Combien de temps le saignement après un rapport dure-t-il ?

    Comme pour de nombreuses questions relatives à la sexualité, il est difficile de dire combien de temps durent les saignements après un rapport sexuel, car cela dépend de la cause des saignements. Bien que vous puissiez remédier vous-même à certaines causes des saignements après un rapport, d’autres nécessitent de se rendre à une consultation médicale pour en déterminer la cause et les traiter. Si vous n’observez que quelques gouttes de sang, il n’y a probablement pas de raison de s’inquiéter, mais si vous saignez abondamment, nous vous recommandons d’en parler immédiatement à votre médecin. Le saignement peut durer quelques minutes ou plus longtemps. 

    Si un saignement pendant ou après un rapport vous préoccupe et que vous pensez que cela peut être un signe de grossesse, la meilleure chose à faire est de consulter votre médecin. N’ayez surtout pas honte de poser des questions : toutes les pathologies sexuelles possibles et imaginables lui sont familières. C’est donc la meilleure personne à qui parler pour savoir comment remédier aux saignements. 

    Est-il normal de saigner pendant et après un rapport ?

    Beaucoup d’entre nous remarqueront un jour du spotting ou des saignements pendant ou après un rapport. Il est difficile de vous dire avec certitude si c’est « normal » ou non, car cela dépend surtout de l’abondance des saignements et de leur fréquence. C’est pourquoi, bien qu’il soit courant d’observer des saignements après un rapport sexuel, il est quand même utile d’en informer votre médecin. 

    Si vous n’observez que quelques gouttes de sang dans les toilettes après une relation sexuelle, vous avez peut-être l’impression d’en faire tout un plat. Mais ne soyez pas timide : mieux vaut en discuter avec votre médecin plutôt que de vous faire un sang d’encre. De même, si vous saignez fréquemment après des rapports sexuels, n’attendez pas pour planifier une consultation médicale. Comme le rappelle Dre Boyle, « Ça vaut toujours la peine de faire un bilan pour vérifier si tout va bien ». 

    Comment arrêter les saignements après un rapport sexuel ?

    Il est difficile de savoir comment arrêter un saignement post-coïtal si la cause n’est pas claire. C’est pourquoi il est très important d’en parler avec votre médecin. « Parfois, nous ne trouvons pas la cause du saignement après un rapport », explique Dre Boyle. Mais tout sera entrepris pour la trouver. Dans le cadre de ses recherches, votre médecin organisera peut-être un rendez-vous pour parler de vos antécédents médicaux et vous interroger sur vos règles (sont-elles plus abondantes ou irrégulières qu’avant ? Avez-vous eu du spotting en dehors de vos règles ?). Il est parfois difficile de se souvenir de tous les détails, c’est pourquoi l’utilisation d’une application comme Flo pour suivre votre cycle et enregistrer tous vos symptômes peut être utile.

    Votre médecin vous demandera peut-être également si vous avez fréquenté de nouveaux partenaires sexuels, quand a eu lieu votre dernier frottis, et si vous avez remarqué un changement dans l’odeur, la couleur ou la consistance de vos pertes. Un examen physique pourrait être nécessaire afin de déterminer ce qui a pu causer les saignements. Votre médecin vérifiera s’il y a des lésions ou des irritations autour de votre vulve et à l’intérieur de votre vagin. Enfin, il faudra écarter la possibilité d’une infection et si vous n’avez pas fait de frottis depuis un certain temps (plus de trois ans) il vous sera peut-être recommandé d’en faire un. Si vous ne savez pas ce qu’est un frottis ou pourquoi vous devriez en faire un, lisez cet article.

    Ces questions et ces tests peuvent sembler un peu complexes et intrusifs, mais ils sont importants parce qu’ils aideront votre médecin à déterminer pourquoi vous avez eu des saignements après un rapport et comment y remédier. 

    Qu’est-ce qui cause des saignements pendant ou après un rapport ? 

    Comme nous l’avons mentionné, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous pouvez saigner pendant et après un rapport sexuel. L’une des réponses les plus évidentes à cette question est que ce sont peut-être vos règles qui commencent. Il peut être utile de suivre votre cycle à l’aide d’une application comme Flo, pour calculer votre ovulation et ne pas vous laisser surprendre par l’arrivée de vos règles.

    Mais s’il n’y a aucune chance que ce soient vos règles, pourquoi saignez-vous après un rapport ? Voici quelques-unes des causes possibles :

    Lésions vaginales pendant les rapports sexuels 

    Alors qu’on a tendance à penser que plus c’est gros, mieux c’est (merci les pornos !), en réalité, plus volumineux sera un pénis (ou un sextoy), plus il y a de risques que votre vagin subisse des lésions et saigne. Lors des rapports sexuels brutaux, vous risquez également de sentir plus de frottements, ce qui peut causer des lésions vaginales. Même si vous aimez et consentez volontiers à ce type de rapports, le fait est que le vagin est une zone sensible et délicate. Il ne supporte pas forcément d’être pénétré, doigté ou stimulé vigoureusement sans un minimum de précautions et de soins. 

    Si les rapports sexuels sont douloureux ou si vous avez remarqué que vous saignez après un rapport brutal, parlez-en à votre partenaire. Vous devrez peut-être utiliser un peu plus de lubrifiant ou prolonger les préliminaires pour mieux préparer votre vagin à ce qui l’attend ! N’oubliez pas : le sexe est censé être agréable pour tout le monde. Ce doit être une expérience sans danger, peu importe vos pratiques. Assurez-vous donc que vous et votre partenaire êtes sur la même longueur d’onde.

    Infections ou inflammation 

    Les saignements qui surviennent après les rapports sexuels peuvent égaleme