1. Flo — une application pour bénéficier d'un calendrier de son ovulation, du suivi de ses règles et de sa grossesse
  2. Tomber enceinte
  3. Je veux tomber enceinte
  4. Suivi de l'ovulation

À quel moment faire les tests d'ovulation : raisons expliquant les résultats positifs et négatifs

Quand ovulez-vous ? Une trousse d'ovulation vous aidera à découvrir cela ! Et ce guide simple de Flo vous aidera à apprendre à correctement utiliser les tests d’ovulation. Allons-y.
Test d'ovulation

Avec un résultat positif au test d'ovulation, vous savez maintenant quand arriveront vos prochaines règles, puisque l'ovulation a lieu 12 à 16 jours avant le début des règles. 

Il n'est pas conseillé d'utiliser le test pour déterminer le moment de l'ovulation afin d'éviter une grossesse.

Le test identifie la poussée de LH jusqu'à 24 à 48 heures avant l'ovulation, mais les spermatozoïdes peuvent survivre dans le corps pendant 3 à 5 jours.

Par conséquent, si vous avez un rapport sexuel avant de découvrir une poussée de LH, l'ovule pourrait toujours être fécondé.

Une façon de prédire l'ovulation consiste à faire des tests à domicile. Ils réagissent à l'hormone lutéinisante dans l'urine, qui atteint son pic 12 à 36 heures avant la libération de l'ovule.

Voici quelques instructions à suivre pour faire un test d'ovulation :

  • Vous devez commencer à faire des tests plusieurs jours avant la date prévue de l'ovulation (avec un cycle régulier de 28 jours, entre les jours 11 et 12).
  • Continuez à faire les tests jusqu'à ce que le résultat soit positif.
  • Il est préférable de faire des tests deux fois par jour (mais n'utilisez pas la première urine du matin).
  • Avant de faire un test, ne buvez pas beaucoup d'eau et n'urinez pas pendant environ 4 heures.
  • Suivez attentivement les instructions (collectez l’urine dans un récipient propre, trempez la bandelette réactive dedans pendant au maximum 10 secondes, vérifiez le résultat dans les 10 minutes suivantes).
  • Si la deuxième ligne est claire, l'ovulation aura lieu dans 12 à 36 heures ; une ligne pâle signifie un résultat négatif pour l'ovulation.

Pour déterminer plus précisément les jours d'ovulation, vous pouvez également mesurer votre température basale, surveiller votre glaire cervicale pendant le cycle et suivre l’ovulation par échographie.

Le pic de l'hormone lutéinisante (LH), détecté dans l'urine peu avant l'ovulation, varie en durée et en intensité chez différentes femmes.

Parfois, la durée du pic de LH est courte, c'est-à-dire qu'elle ne fait que quelques heures, et que le pic ne peut donc être déterminé que pendant cette période.

Pour ne pas manquer la poussée de l'hormone, il est préférable de faire les tests deux fois par jour à la même heure.

Si la période de hausse est longue (plus de 24 heures), un seul test suffit pour déterminer une augmentation du taux de l'hormone dans les urines.

Si le test est positif (c’est-à-dire que la hausse de LH est indiquée), l’ovulation aura lieu dans les 12 à 36 heures.

Par conséquent, il est recommandé de planifier les rapports sexuels le premier jour du test positif et au cours des 3 jours suivants.

Habituellement, les tests d'ovulation qui réagissent à l'hormone lutéinisante (LH) dans l'urine sont effectués quelques jours avant la date prévue de l'ovulation.

Si le cycle est régulier, les données de base seront approximativement les suivantes :

  • durée du cycle menstruel : 28 jours ;
  • la phase lutéale (de l'ovulation aux règles, assez stable, dure 12 à 14 jours) ;
  • début des tests : 3 jours avant l'ovulation.

Donc, 28 – 14 – 3 = 11. Il est donc nécessaire de commencer à faire les tests à partir du 11e jour du cycle (en comptant à partir du premier jour de vos règles).

Des cycles irréguliers rendent tout un peu plus compliqué.

La meilleure option est de déterminer le cycle le plus court des 6 derniers mois et de considérer votre cycle actuel comme étant le plus court.

Par exemple, votre cycle le plus court a été de 21 jours. Votre phase lutéale est stable et dure 14 jours.

21 – 14 = 7.

Par conséquent, l'ovulation est prévue au 7e jour. Par conséquent, vous devriez commencer à faire les tests 3 jours avant, soit au 4e jour du cycle.

Les tests d'ovulation peuvent vous aider à préciser la durée de votre phase lutéale, si elle dure plus ou moins longtemps que 14 jours.

Les tests d'ovulation indiquent la présence de l'hormone lutéinisante (LH) dans l'urine. Dans les 12 à 36 heures qui suivent l’augmentation, le follicule se rompt, un ovule est libéré et l’ovulation a lieu.

Cependant, ce processus physiologique régulé peut ne pas fonctionner.

Plusieurs causes peuvent expliquer un test d'ovulation inexact :

  • En cas d'ovaires polykystiques, le test indique une augmentation de LH, mais l'ovulation peut ne pas avoir lieu.
  • Avec la lutéinisation d'un follicule non rompu, le taux de LH est suffisant pour être détecté par un test, mais l'ovule ne quitte pas l'ovaire.
  • En cas d'anomalie de l'hypothalamus, il y a dysfonctionnement de la production de LH ; le taux d'hormone peut être élevé, mais l'ovulation ne se produit pas.

Afin de déterminer l'approche de l'ovulation, il est préférable d'utiliser une combinaison de méthodes : tests d'ovulation + mesure de la température basale du corps + observation des modifications de la glaire cervicale.

De nos jours, il existe une grande variété de tests d'ovulation. Ils diffèrent principalement par le prix, la précision, les paramètres pour déterminer l'ovulation qui approche et la commodité.

Les tests les plus courants sont les bandelettes-test et les appareils numériques qui détectent l'augmentation du taux de l'hormone lutéinisante (LH) dans l'urine. Ils ressemblent à des tests de grossesse.

Les bandelettes varient en sensibilité, laquelle est mesurée en unités internationales par litre, ou UI/L. Ce paramètre indique la quantité minimale de LH que le test peut détecter dans l'urine (de 10 à 40 IU/L).

C'est-à-dire que les tests de haute sensibilité (10 UI/L) sont plus susceptibles de détecter une augmentation du taux de LH même si son pic est faible.

Certains systèmes de test indiquent en outre la poussée d'œstrogènes qui précède l'augmentation de la LH. Cela permet d'identifier le début de la période fertile plus tôt que le seul test de la LH.

La plupart des tests d'ovulation à domicile sont basés sur l'indication d'une augmentation de l'hormone lutéinisante (LH) dans l'urine, laquelle se produit entre 12 et 36 heures avant la libération d'un ovule par son follicule.

Cette période et les 24 heures qui suivent l’ovulation sont considérées comme la période fertile et c'est le moment où les chances de concevoir sont les plus grandes.

Il existe également des tests qui peuvent indiquer une augmentation des taux de LH et d'estrone-3-glucuronide (E-3-G) dans l'urine.

L'E-3-G est un produit issu de la décomposition des œstrogènes ; son taux augmente dans le sang et l'urine avant le pic de LH, ce qui permet de déterminer beaucoup plus tôt le moment favorable pour la conception.

La période fertile déterminée par ce test est d'environ 6 jours.

Cinq jours avant l'ovulation, une poussée de E-3-G est détectée, ce qui signifie que l'ovulation approche.

À partir de ce moment, vous pouvez commencer à avoir des rapports sexuels activement parce que les spermatozoïdes peuvent survivre dans le corps féminin jusqu'à 5 jours, en attendant un ovule mature.

Un résultat de test positif indique une poussée de LH et donc que l'ovulation devrait survenir dans les prochaines 24 à 36 heures.

Cependant, cela peut ne pas être le cas pour tout le monde. Les rapports sexuels doivent avoir lieu le jour où vous obtenez un résultat positif, ainsi que pendant les 3 jours suivants.

Un test d'ovulation positif représente vos meilleures chances de tomber enceinte. Si vous n'êtes pas certaine du résultat, lisez la notice fournie avec le test d'ovulation.

Flo peut vous fournir de précieuses informations pour vous aider à découvrir le meilleur moment du mois pour concevoir.

Un test d'ovulation négatif signifie qu'il n'y a pas de poussée de LH dans votre organisme et que l'ovulation n'a pas eu lieu. Si vous n'êtes pas certaine des résultats, consultez la notice fournie avec le test.

Raisons pouvant expliquer un résultat négatif :

  • utilisation de la première urine matinale ;
  • concentration de LH trop faible pour être détectée ;
  • test effectué trop tôt ou trop tard dans le cycle menstruel.

Prédire l'augmentation de LH peut être délicat ; alors, ne vous inquiétez pas si vous obtenez un autre résultat négatif lors d'un test d'ovulation. Cela est peut-être survenu plus tôt que prévu.

Pour un résultat plus précis, les médecins suggèrent d'effectué le test deux fois par jour, à une intervalle de 10 heures ou plus, quelques jours avant l'ovulation.

Entrez les résultats de vos tests d'ovulation et l'application les utilisera pour faire des prédictions encore plus précises.

Les tests d'ovulation sont un moyen pratique de déterminer les jours fertiles.

Cela indique une augmentation du taux de l'hormone lutéinisante (LH) dans l'urine. En règle générale, la LH atteint son maximum 12 à 36 heures avant l’ovulation.

Vous pouvez faire un test d'ovulation à la maison ; il est vraiment peu coûteux (par rapport à l'échographie).

Le test d'ovulation peut être négatif pour les raisons suivantes :

  • Le moment du pic de LH est court et vous l’avez manqué (c’est pourquoi vous devriez faire des tests deux fois par jour).
  • Dans certains cycles, l'ovulation n'a pas lieu en raison du stress, d'une activité physique intense, des changements soudains de poids ou d'un climat inhabituel.
  • Dans le cas d'un cycle long, vous avez peut-être fait le test trop tôt. Vous devez commencer à faire le tests 17 jours avant la période prévue ou 3 jours avant l'ovulation potentielle. Continuez jusqu'à ce que le résultat soit positif.
  • Le test n'a pas été effectué correctement. Par exemple, votre urine a été diluée ou vous n'avez pas suivi les instructions.

Soyez patiente et notez les résultats des tests pendant au moins 3 cycles.

Pour obtenir le résultat le plus fiable, vous pouvez utiliser d'autres méthodes disponibles : mesurez votre température basale et surveillez les changements de votre glaire cervicale.

https://www.fda.gov/MedicalDevices/ProductsandMedicalProcedures/InVitroDiagnostics/HomeUseTests/ucm126065.htm

https://medlineplus.gov/ency/article/007062.htm

http://americanpregnancy.org/getting-pregnant/ovulation-tests/

http://www.conceiveeasy.com/get-pregnant/negative-ovulation-test-results/ 

http://americanpregnancy.org/getting-pregnant/ovulation-kits/


Lire la suite

Suivez votre cycle grâce à l'application Flo

Vous recevrez un SMS unique. Nous n'enregistrerons ni n'utiliserons votre numéro de téléphone à d'autres fins.