1. Flo — une application pour bénéficier d'un calendrier de son ovulation, du suivi de ses règles et de sa grossesse
  2. Tomber enceinte
  3. Je veux tomber enceinte
  4. Suivi de l'ovulation

Température basale du corps : apprenez à mesurer votre TBC pour détecter l'ovulation

Mesurer la TBC et suivre l'ovulation avec un graphique de la température basale du corps peuvent parfois être délicats. Voyons comment mesurer adéquatement la TBC pour tomber enceinte plus rapidement.

Mesurer la TBC

Le graphique de la température basale du corps (TBC) montre que vous avez ovulé et non que vous êtes sur le point de le faire.

Afin de planifier correctement vos rapports sexuels, vous devez notez et surveiller votre TBC pendant au moins un cycle et, mieux encore, pendant deux, voire trois cycles.

Vous verrez ainsi quand l'ovulation a eu lieu et pourrez planifier vos rapports sexuels pour les jours précédant la prochaine hausse de température.

Lorsqu'un ovule est libéré, le corps commence à produire de la progestérone, ce qui augmente la température de votre corps.

Ainsi, la température basale de votre corps (TBC) augmente après l’ovulation et le suivi de cette température est l'un des moyens de vérifier l’ovulation.

Si vous mesurez votre TBC chaque jour, vous devriez observer une augmentation minimale de 0,4 °C (0,72 °F) le jour suivant l'ovulation.

Vous voulez un suivi avancé de votre TBC ? Flo peut vous aider !

En enregistrant chaque jour votre TBC dans Flo, vous pourrez suivre les changements mensuels de votre température.

La TBC au matin

Utiliser la TBC pour prédire l'ovulation est une alternative simple à l'échographie gynécologique. Afin de pouvoir prédire votre ovulation, mesurez votre TBC pendant plusieurs cycles sans interruption. Normalement, la température basale du corps baisse juste avant l'ovulation, puis augmente fortement immédiatement après.

  • Au cours de la première phase du cycle, la TBC demeure généralement sous 37 °C (98,6 °F). Quand la TBC se situe entre 36,4 et 36,8 °C (97,52–98,24 °F), cela est généralement dû à une faible concentration de progestérone.
  • La journée précédant l'ovulation, on observe un pic d'hormone lutéinisante, qui peut s'accompagner d'une diminution supplémentaire de la température de 0,2 à 0,3 °C (0,36 à 0,54 °F).
  • Après l'ovulation, on observe une forte augmentation du taux de progestérone (approximativement de 10 fois), ce qui provoque une hausse de la température au-delà de 37 °C (98,6 °F)

Si le corps jaune fonctionne comme il le doit, elle restera à ce niveau pendant 10 à 14 jours.

Si un ovule fécondé n’est pas implanté, le taux de progestérone et la température basale du corps diminueront avant les règles.

La surveillance de la température basale du corps (TBC) est le moyen le plus simple, le plus économique et le plus accessible de détecter l'ovulation.

La TBC est la température « de base » normalement mesurée le matin après au moins 3 à 4 heures de sommeil (repos) et avant toute activité physique.

La température corporelle, non influencée par des facteurs externes, peut être considérée comme la plus précise et la plus fiable.

Tout au long de la journée, elle fluctue à cause du stress, du froid, de la chaleur, de l'exercice physique, de la consommation de nourriture, etc. Dans ces conditions, il est impossible d'obtenir la mesure d'une température qu'aucun facteur externe n'affecte.

Afin de surveiller vous-même votre ovulation, vous pouvez mesurer votre température basale du corps (TBC) chaque matin avant de vous lever.

Suivez l'évolution de votre TBC si :

  • vous voulez surveiller et comprendre les processus qui interviennent dans votre corps ;
  • vous voulez déterminer les jours où vous êtes la plus fertile ;
  • vous voulez déterminer la date de vos règles ;
  • vous suspectez un déséquilibre hormonal et des défaillances du système reproducteur.

La courbe de votre TBC peut vous avertir des jours « à risques » pendant lesquels il est préférable de vous abstenir de rapports sexuels non protégés pour éviter une grossesse non désirée (à condition que votre cycle soit stable, que les règles soient régulières et que les mesures soient exactes). Cependant, cette méthode n'est pas la plus fiable, car elle dépend de nombreux facteurs (stress, maladie, sommeil insuffisant, précision des mesures, etc.). Vous ne devez pas compter uniquement sur cette méthode.

Mesurer la TBC par voie orale
  • Prenez votre température tous les matins à la même heure.
  • Ne sortez pas du lit et ne parlez pas (c.-à-d., ne faites absolument rien) avant de prendre votre température.
  • Mesurez toujours la température de la même manière (par voie orale, vaginale ou rectale).
  • Utilisez le même thermomètre (électronique ou autre).
  • Vous devriez avoir dormi au moins 3 heures avant de prendre votre température.
  • Notez les mesures dans Flo (Android, iOS). 

Il est préférable de prendre les mesures pendant au moins trois cycles.

Les données de suivi de votre TBC recueillies pendant cette période vous aideront à déterminer le moment de l'ovulation et à détecter des troubles hormonaux (le cas échéant).

Les mesures de la TBC obtenues tout au long du cycle sont saisies dans un tableau divisé en deux phases.

La ligne de séparation verticale correspond à l'ovulation. La première phase du cycle correspond à la section de la courbe qui la précède et la deuxième phase à celle qui la suit.

La mesure de la TBC est utilisée pour évaluer la fonction ovarienne.

Les fluctuations de la température tout au long du cycle menstruel sont déterminées par l’influence de la progestérone sur le centre de thermorégulation, ainsi que par les fluctuations des taux d’œstrogènes. Voilà la base pour suivre l'ovulation avec la TBC.

La température au cours de la première phase est principalement influencée par les œstrogènes, ce qui correspond à la phase de température basse.

La température au cours de la seconde phase (la phase de température élevée) est influencée par la progestérone. Elle est normalement supérieure à celle de la première phase.

En l'absence de grossesse, la TBC baisse généralement 1 à 2 jours avant le début des règles.

Ce paramètre diffère au cas par cas. Les valeurs peuvent également varier légèrement d'un cycle à l'autre.

Selon les statistiques, lors de la première année de mesure, cette méthode de contrôle des naissances est efficace à 99 % si le cycle menstruel est régulier.

Pendant cette période, les femmes sont responsables et déterminées. Par la suite, selon les études, mesurer régulièrement sa température devient une corvée et l’efficacité de la méthode chute à 85 %.

Le suivi de la TBC ne doit pas être utilisé comme seule méthode de contraception.

Pour suivre l'ovulation à l'aide de la température basale du corps (TBC), vous pouvez utiliser un thermomètre électronique ou à mercure.

À vous de choisir. L'essentiel est de l'utiliser pendant toute la période de mesure.

Le thermomètre électronique présente certains avantages par rapport à celui à mercure. Son utilisation est plus sûre, il émet un signal quand la température maximale est atteinte et sa mémoire enregistre la valeur mesurée (au cas où vous auriez oublié de l'écrire immédiatement).

Le thermomètre électronique est facile à utiliser, tandis que celui au mercure doit être secoué. Il est préférable de le secouer avant de vous coucher, afin que les mouvements de la main n’affectent pas la température corporelle mesurée le matin.

Si le thermomètre à mercure indique une température entre deux marques, optez pour celle du bas.

La température basale du corps (TBC) peut être mesurée de trois manières : par voie orale, vaginale ou rectale. Vous devez recourir à une seule et même méthode pendant toute la période de mesure.

La méthode rectale est considérée comme étant la plus précise.

Lorsque la température est mesurée par voie orale, le thermomètre doit être placé sous la langue. La température doit être mesurée avec la bouche fermée pendant au moins 5 minutes (si un thermomètre à mercure est utilisé), ou jusqu'à ce que vous entendiez un signal sonore (dans le cas de l'utilisation d'un thermomètre électronique).

Pour les méthodes vaginale ou rectale, le délai d’attente avec un thermomètre à mercure est réduit à 3 minutes.

Vous ne devriez pas mesurer votre TBC en utilisant la méthode des aisselles, car elle n'est pas précise.

Si, pour une raison ou une autre, vous avez dû vous lever pendant la nuit, ou si vous avez souffert d'insomnie, vous devez mesurer votre température basale du corps (TBC) après au moins 3 à 4 heures de sommeil ininterrompu.

Autrement, les résultats seront imprécis et devront être ignorés.

Si vous travaillez la nuit, vous devez mesurer votre TBC pendant le jour après au moins 3 à 4 heures de sommeil. Cela donnera un graphique plus précis de votre TBC.

Diagramme de grossesse de TBC

Si la température basale de votre corps reste élevée pendant plus de 14 jours après un saut indiquant une ovulation et que vos règles ne se produisent pas, cela peut indiquer une grossesse.

Si la conception a lieu (environ 4 à 10 jours après l'ovulation), l'ovule fécondé s'implante dans l'endomètre.

Cela peut être indiqué par une forte baisse de température sur votre graphique, due au fait que le début de la grossesse est associé à la libération d'œstrogènes, ce qui réduit la TBC.

La température basale du corps après la conception peut se traduire par un motif triphasique sur votre graphique de TBC, c’est-à-dire qu’un troisième niveau de température est indiqué.

Cette situation est le résultat de la progestérone supplémentaire produite par le corps d'une femme enceinte.

Ne vous fiez pas complètement à ces signes. Parfois, la température basale au cours d'une grossesse peut être imprécise et imprévisible. Pour plus de certitude, faites un test de grossesse à domicile.

Si vous n'êtes pas enceinte pendant ce cycle, votre TBC devrait chuter 10 à 14 jours après l'ovulation, à peu près au moment où vos prochaines règles devraient commencer.

Mon mari et moi avons cessé d'utiliser la contraception pendant quelques mois, mais nous n'essayions pas très activement. Je suis tombé sur la Méthode de sensibilisation à la fécondité et j'ai commencé à suivre l'évolution de ma TBC. J'ai déjà souffert à deux reprises d'une infection des ovaires liée à ma maladie cœliaque et j'avais peur de ne pas pouvoir tomber enceinte du tout. Après 1 mois de suivi de ma température, j'étais enceinte ! Je n'ai même pas eu besoin de passer un test de grossesse, car la courbe montrait très clairement que je devais être enceinte. Mais j'ai tout de même fait un test il y a une semaine ! J'étais enceinte de 5 semaines à ce moment !

Un diagramme typique de température basale du corps montre l'évolution de votre TBC chaque jour. Le cycle menstruel comprend deux phases (une avant l’ovulation et l’autre après), c’est pourquoi un diagramme de température basale du corps normal est biphasique et ressemble à un oiseau volant vers le haut.

Il indique les chutes de température avant l’ovulation et avant les règles (si la grossesse n’a pas eu lieu).

Immédiatement après l'ovulation, la TBC augmente et reste à ce niveau jusqu'à la chute prémenstruelle.

L'augmentation apparaissant dans la deuxième phase devrait être supérieure d'au moins 0,4 °C (0,18 °F) à celle de la première phase. Elle est normalement observée pendant une durée d'environ 12 à 14 jours.

Au début des règles, la TBC se situe généralement autour de 37 °C (98,6 °F) et diminue vers la fin des règles.

Passons maintenant à l'analyse des différents types de diagramme de température basale du corps et à ce qu’ils indiquent.

Les fluctuations de température sur votre graphique de TBC peuvent aider à déterminer le moment de l'ovulation, le début de la phase lutéale, etc.

Si le diagramme montre une tendance constante sans diminution ni augmentation distinctes de la température tout au long du cycle, cela peut indiquer une absence d'ovulation. Donc, si vous voyez une température basale du corps basse après l'ovulation, il est probable que l'ovulation ne se soit pas produite du tout.

Ne paniquez pas. Cette situation peut parfois être causée par un thermomètre défectueux.

Essayez d'en utiliser un autre. S'il n'y a toujours aucun changement, consultez un médecin.

Gardez à l'esprit qu'une femme peut avoir plusieurs cycles anovulatoires par an, ce qui est normal.

Si la situation se produit à chaque cycle, vous devriez faire un bilan de santé. À lui seul, le diagramme ne peut pas être utilisé pour établir un diagnostique.

Souvenez-vous : Flo peut être votre outil de suivi de votre température basale du corps. Téléchargez-la dès aujourd'hui !​

En l'absence de grossesse, votre diagramme de TBC doit afficher deux niveaux de température : un niveau faible, observé au cours de la première phase et un autre élevé, pendant la seconde.

Un diagramme en zigzag avec alternance constante de températures basses et élevées peut indiquer un déficit en œstrogènes (à condition que le thermomètre fonctionne correctement et que toutes les instructions du journal de TBC aient été suivies correctement).

Essayez de modifier votre régime alimentaire et de porter une plus grande attention à vos états physique et mental, puis surveillez votre graphique pendant trois autres cycles.

Si vous ne constatez aucun changement, vous devez consulter un gynécologue et vous soumettre à des examens supplémentaires. Le diagramme de grossesse de TBC ne peut à lui seul servir à établir un diagnostique.

Si vous observez une courbe erratique sur votre graphique de TBC pendant plusieurs cycles avec des sauts de température importants (c'est-à-dire qu'elle augmente, puis diminue, avec une différence supérieure à 1 degré), cela peut indiquer une carence en œstrogènes.

Cette situation peut également être causée par différents facteurs, tels qu'un thermomètre défectueux (dans ce cas, vous devriez le remplacer et surveiller les lectures du nouveau), le non-respect des règles de mesure (c'est-à-dire que les mesures sont prises à différents moments, ou en utilisant des méthodes différentes à chaque fois), ainsi que des changements de vos états mental et physique (stress, fatigue, rhume, etc.).

Afin de dissiper les doutes, vous devez consulter un gynécologue et vous soumettre à des examens supplémentaires.

La TBC peut être inexacte :

  • si les mesures sont effectuées à des moments différents et de manières différentes ;
  • en cas de fièvre ;
  • lors de la prise de certains médicaments ;
  • en cas de consommation d'alcool la veille ;
  • en cas de stress émotionnel ou physique ;
  • en cas de trouble du rythme circadien causé par le décalage horaire ;
  • en cas d'utilisation de couvertures chauffantes, de draps chauffants ou de coussins chauffants ;
  • en cas d'allaitement ou d'insomnie.

En cas de prise de contraceptifs hormonaux, le suivi de votre TBC est inutile, car le corps subit alors l'influence d'hormones synthétiques, qui modifient le cycle menstruel et le processus d'ovulation.

Heureusement, vous étiez plus près de voir le diagramme de grossesse de TBC que vous souhaitiez ! 

https://www.babymed.com/fertility-awareness/pregnancy-diagnosis-and-bbt-temperature-curve

https://www.verywell.com/body-basal-temperature-chart-to-detect-early-pregnancy-1960284

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs351/en/

http://www.mayoclinic.org/tests-procedures/basal-body-temperature/basics/how-you-prepare/prc-20019978

http://answers.webmd.com/answers/1189632/how-can-i-tell-when-i


Lire la suite