Caillots de sang dans les règles : quand consulter ?

    Publié le 23 juin 2023
    Fait vérifié
    Révision médicale par Dre Ruth Arumala, Gynécologue obstétricienne et spécialiste en chirurgie gynécologique et esthétique, Texas, États-Unis
    Normes de vérification des faits de Flo

    Tout le contenu de Flo Health respecte les normes éditoriales concernant lexactitude des données de santé, la crédibilité des données et la mise à jour des informations. Pour savoir ce que nous faisons pour vous fournir les données les plus fiables sur la santé et le mode de vie, consultez nos principes de vérification du contenu.

    Les caillots de sang dans les règles n’arrivent pas à toutes les personnes menstruées. Toutefois, ils ne sont pas rares pour autant, en particulier pendant les jours où les règles sont les plus abondantes. Dans cet article, nous passons en revue les causes de la présence de caillots de sang dans vos règles, la taille et la couleur des caillots à surveiller et les signaux vous indiquant qu’une visite médicale s’impose.

    Pour les femmes et les personnes qui ont leurs règles chaque mois, il est important de comprendre le vaste éventail de symptômes physiques et émotionnels associés, et ce pour de nombreuses raisons. Par exemple, ils peuvent indiquer un changement dans votre corps ou vous laisser le temps d’adapter votre emploi du temps, vous évitant ainsi de prévoir une séance de natation au moment où vos règles sont le plus abondantes (qui n’a jamais vécu ça ?). 

    Les règles abondantes avec des caillots de sang peuvent donc être un symptôme difficile à interpréter. Pourtant, ces amas de sang et de tissus ne sont pas si rares. Ainsi, si la vue d’un gros caillot de sang dans les règles peut vous inquiéter, voire vous dégoûter, sachez que c’est loin d’être une situation inhabituelle. 

    Comment interpréter la perte d’un caillot de sang ? Nous avons discuté avec Dre Sara Twogood, gynécologue obstétricienne au Cedars-Sinai Medical Group (Californie, États-Unis), pour comprendre exactement ce qui se passe dans votre corps pendant les règles, pourquoi certaines personnes ont des caillots de sang pendant leurs règles et quand consulter votre médecin en cas d’inquiétude.

    Caillots de sang dans les règles : questions clés

    Commençons par le commencement. Avant de parler en détail des caillots de sang dans les règles, rappelons brièvement ce que sont les règles. « Les règles désignent les saignements et la décomposition de la muqueuse utérine (l’endomètre) », explique Dre Twogood. « Le sang (ainsi que certains tissus de l’endomètre) doit être évacué du corps par le col de l’utérus (le canal qui relie l’utérus au vagin) et ensuite par le vagin ». 

    Vous pouvez très bien perdre un gros caillot de sang en plus de votre flux habituel. Voyons cela de plus près.

    À quoi sont dus les caillots de sang dans les règles ?

    Pourquoi avez-vous des caillots de sang pendant les règles ? En fait, votre corps est incroyablement intelligent. Pour vous empêcher de perdre trop de sang pendant vos règles, le plasma et les plaquettes de votre sang s’entremêlent pour former des caillots de sang dans l’utérus, et c’est un processus complètement normal. Cela explique également pourquoi vous êtes plus susceptible d’avoir des règles abondantes avec des caillots : votre corps travaille dur pour prévenir les saignements excessifs en formant des caillots.

    Autres causes des caillots de sang dans les règles

    Les caillots de sang pendant les règles peuvent avoir d’autres causes médicales qu’il convient d’examiner. N’oubliez pas que même s’il est utile de connaître la cause de caillots de sang dans les règles, il n’y a que votre médecin qui puisse diagnostiquer l’un des problèmes ci-dessous, alors essayez de ne pas trop vous inquiéter avant de prendre rendez-vous.

    • Fibromes utérins (les fibromes sont un ensemble de cellules musculaires lisses bénignes qui se développent à l’intérieur ou autour de l’utérus).
    • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : les personnes atteintes du SOPK ont des saignements anovulatoires, ce qui signifie que leur cycle est irrégulier, et qu’elles peuvent avoir des absences de règles, des saignements intermittents et abondants et des caillots de sang dans les règles. 
    • Adénomyose (un trouble qui provoque un épaississement de l’utérus).
    • Certains médicaments.
    • Si vous présentez des symptômes tels que des règles abondantes, une tendance aux ecchymoses et des saignements de nez récurrents, vous pourriez souffrir d’un trouble de la coagulation.

    À quoi ressemble un caillot de sang dans les règles ? 

    Pour vous éviter de chercher et comparer des photos de caillots de sang sur Internet, nous avons demandé aux membres de Flo de décrire leurs caillots de sang en termes de couleur, de taille et de consistance. Si vous observez des caillots de sang gélatineux ou filandreux pendant vos règles, rassurez-vous, vous n’êtes pas une exception.

    Certains membres de Flo comparent leurs caillots de sang à des créatures marines, notamment des méduses, en matière de texture et d’apparence (par exemple, « mes caillots ressemblent à des méduses » ; « j’ai l’impression d’avoir accouché d’une méduse »). D’autres les comparent à un aliment phare du petit-déjeuner, à savoir, des « morceaux de confiture de fraise » (toutes nos excuses si vous avez mangé de la confiture au petit-déjeuner ce matin).

    Outre leur consistance, les caillots de sang dans les règles peuvent également avoir une couleur différente, tout comme les règles. Les membres de Flo qualifient leurs caillots de « brun » à « noir rougeâtre ». Les spécialistes précisent que les caillots de sang dans les règles « peuvent être de couleur rouge, rose, brune ou même rouille ». Il est intéressant de noter que la couleur du caillot a tendance à être liée à la rapidité avec laquelle il s’est déplacé dans votre corps. « Le rouge vif signifie généralement que le sang a été évacué rapidement, tandis que les teintes plus foncées peuvent signifier que le sang a été exposé à l’oxygène à l’intérieur du vagin et s’est oxydé en sortant », explique Dre Twogood.

    Vous observez également des morceaux blancs dans vos caillots de sang ? « Le tissu et les cellules que l’on voit dans les caillots constituent le tissu endométrial, qui se mélange au sang pendant les règles », précise Dre Twogood. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. Les règles avec des caillots de sang contenant du tissu blanc sont généralement normales.

    Maintenant, parlons de la taille : quelle est la taille habituelle d’un caillot de sang pendant les règles ? Selon Dre Twogood, en règle générale, « de petits caillots de sang (de la taille d’une pièce de 50 centimes ou moins) sont normaux. » En comparaison, des caillots de sang plus gros qu’une pièce de 50 centimes (soit environ 2,5 cm de diamètre) ne sont pas considérés comme habituels. Si vous pensez que vos caillots sont d’un diamètre supérieur à 2,5 cm, il est préférable de consulter votre médecin pour l’en informer.

    Les caillots de sang dans les règles sont-ils normaux ? 

    Rassurez-vous, les caillots de sang pendant les règles n’ont rien d’anormal. En effet, une étude a révélé qu’un peu plus de la moitié (54 %) des femmes menstruées ont déjà perdu des caillots de sang. Il n’y a donc rien d’exceptionnel à découvrir, pendant vos règles, des caillots de sang dans les toilettes, sur vos serviettes ou tampons ou dans vos sous-vêtements si vous pratiquez le flux instinctif libre.

    Quand consulter votre médecin ? 

    Si la taille, la forme ou le nombre de caillots que vous observez pendant vos règles vous inquiètent, essayez de ne pas paniquer. Selon Dre Twogood, il peut être judicieux de calculer le nombre de caillots et d’évaluer la perte totale de sang, puis de discuter de ces informations avec votre médecin. Vous pouvez utiliser un calendrier des règles comme Flo pour vous aider à calculer votre date d’ovulation et suivre les symptômes liés aux règles, comme les caillots de sang.

    Plus précisément, Dre Twogood vous recommande de consulter votre médecin si vous remarquez l’un des symptômes suivants : 

    • « Vous observez régulièrement des caillots de plus de 2,5 cm (par exemple, plusieurs caillots au cours d’une période de règles et pendant plusieurs règles d’affilée). »
    • « Votre tampon ou serviette fuit moins d’une heure après le début de son utilisation. »
    • « Vous devez changer de protection hygiénique plusieurs fois dans la nuit. »
    • « Vous souffrez de symptômes typiques de l’anémie, comme une fatigue importante, une faiblesse, des vertiges ou des maux de tête fréquents (car l’anémie peut être le signe d’une perte de sang importante). »
    • « Vous souffrez de douleurs qui vous empêchent de faire vos activités quotidiennes et qui ne sont pas soulagées par des solutions courantes comme des médicaments sans ordonnance ou des changements de mode de vie. »

    Souvenez-vous, vous pouvez toujours demander à réaliser un bilan de santé en cas d’inquiétude ou d’incertitude sur ce qui est normal ou non.

    Comment traiter les caillots de sang pendant les règles ? 

    Si vous avez du mal à soulager la douleur associée à la perte de caillots de sang, si vous décidez d’essayer des traitements par vous-même, tels que les tampons au CBD, ou si les caillots interfèrent avec votre quotidien, des traitements sont disponibles. Toutefois, vous devez d’abord déterminer la cause de ces caillots. Votre médecin pourra vous aider en discutant avec vous de vos antécédents médicaux. Vous devrez peut-être effectuer des examens complémentaires, tels qu’une auscultation, un scanner, une analyse de sang et un bilan hormonal.

    Selon Dre Twogood, les traitements médicaux suivants contre les caillots de sang dans les règles sont susceptibles d’être prescrits par votre médecin lors d’une consultation :

    • traitement hormonal, tel qu’une pilule contraceptive ; 
    • dispositif intra-utérin à base d’hormones ;
    • médicaments sans ordonnance comme l’ibuprofène et le naproxène ;
    • traitements non hormonaux sur ordonnance, tels que l’acide tranexamique ;
    • éventuellement, une intervention chirurgicale. 

    Caillots de sang dans les règles : les points à retenir

    Il n’est pas rare d’observer des caillots de sang pendant les règles, et il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter. Même si lors de vos règles, vous remarquez que la perte de caillots de sang est accompagnée de légères douleurs, cela ne doit pas nécessairement vous alarmer. 

    Cependant, dans certaines situations, il peut être préférable d’enregistrer les pertes de caillots de sang en même temps que les règles. Vous pouvez indiquer la taille des caillots (par exemple, si vous observez régulièrement des caillots de la taille d’une pièce de 50 centimes, notez-le) ou d’autres symptômes que vous pouvez remarquer, comme ceux associés à des saignements abondants ou à une anémie. Vous pouvez également vous préparer en amont en utilisant notre calculatrice de règles.

    Si vous vous demandez quel est le nombre normal de caillots de sang que vous pouvez perdre pendant vos règles, il peut être utile de commencer à suivre vos symptômes et vos cycles menstruels. Vous pouvez utiliser un outil de suivi des règles comme Flo, qui vous permet de noter l’intensité du flux et d’enregistrer tous les symptômes du syndrome prémenstruel. Cela vous aidera à comprendre ce qui est normal pour vous et vous permettra de noter tout changement dans vos règles d’un mois à l’autre.

    Les spécialistes recommandent de consulter en cas de règles abondantes avec des caillots de sang ou si vos règles s’accompagnent de douleurs qui vous gênent dans vos activités quotidiennes. Votre médecin devrait être en mesure de vous rassurer en vous prescrivant des médicaments et en éliminant tout autre problème susceptible de provoquer la formation de caillots de sang pendant vos règles. 

    Références

    « Anovulation. » Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/diseases/21698-anovulation. Consulté le 30 nov. 2022.

    « Blood Clots during Menstruation: A Concern? » Mayo Clinic, www.mayoclinic.org/diseases-conditions/menorrhagia/expert-answers/blood-clots-during-menstruation/faq-20058401. Consulté le 17 oct. 2022.

    « Heavy Menstrual Bleeding. » Centers for Disease Control and Prevention, www.cdc.gov/ncbddd/blooddisorders/women/menorrhagia.html. Consulté le 17 oct. 2022.

    « Heavy Menstrual Bleeding (Menorrhagia). » Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/diseases/17734-menorrhagia-heavy-menstrual-bleeding. Consulté le 3 nov. 2022.

    « Miscarriage. » Mayo Clinic, www.mayoclinic.org/diseases-conditions/pregnancy-loss-miscarriage/symptoms-causes/syc-20354298. Consulté le 17 oct. 2022.

    Palecek, Gabriela Cardenas. « Miscarriage: It’s Not Your Fault. » Mayo Clinic Health System, 13 mai 2022, www.mayoclinichealthsystem.org/hometown-health/speaking-of-health/miscarriage-its-not-your-fault.

    « Polycystic Ovary Syndrome (PCOS). » Cleveland Clinic, my.clevelandclinic.org/health/diseases/8316-polycystic-ovary-syndrome-pcos. Consulté le 30 nov. 2022.

    Santos, I., et al. « Menstrual Bleeding Patterns: A Community-Based Cross-Sectional Study among Women Aged 18-45 Years in Southern Brazil. » BMC Women’s Health, vol. 11, 7 juin 2011, www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3118185/.

    « Signs and Symptoms of Bleeding Disorders in Women. » Centers for Disease Control and Prevention, www.cdc.gov/ncbddd/blooddisorders/women/symptoms.html#:~:text. Consulté le 17 oct. 2022.

    « Symptoms: Miscarriage. » NHS, www.nhs.uk/conditions/miscarriage/symptoms/. Consulté le 25 oct. 2022.

    « Uterine Fibroids. » Mayo Clinic, 21 sept. 2022, www.mayoclinic.org/diseases-conditions/uterine-fibroids/symptoms-causes/syc-20354288

    Zanotti, Salena. « Period Blood Clots: Are They Normal? » Cleveland Clinic, 20 sept. 2021, health.clevelandclinic.org/period-blood-clots-are-they-normal/

    Historique des mises à jour

    Version actuelle (23 juin 2023)

    Révision médicale par Dre Ruth Arumala, Gynécologue obstétricienne et spécialiste en chirurgie gynécologique et esthétique, Texas, États-Unis

    Publié le (23 juin 2023)

    Dans cet article

      Essayer Flo app

      Sign up for our newsletter

      Our latest articles and news straight to your inbox.

      Thanks for signing up

      We're testing right now so not collecting email addresses, but hoping to add this feature very soon.