La nidation de l’embryon : quels sont les différents symptômes ?

    Mis à jour le 29 mars 2023 |
    Publié le 28 mars 2023
    Fait vérifié
    Normes de vérification des faits de Flo

    Tout le contenu de Flo Health respecte les normes éditoriales concernant lexactitude des données de santé, la crédibilité des données et la mise à jour des informations. Pour savoir ce que nous faisons pour vous fournir les données les plus fiables sur la santé et le mode de vie, consultez nos principes de vérification du contenu.

    Si vous avez pris l’heureuse décision d'avoir un bébé (c’est le moment idéal pour utiliser notre calendrier de grossesse !), il est fort probable que vous ayez lu différentes choses au sujet de la grossesse : les nausées du matin, les trois trimestres… entre autres choses. Mais savez-vous ce qu’est la nidation ?

    Qu’est-ce que la nidation ?

    En général, ce terme est utilisé pour désigner le moment où un ovule fécondé s’accroche à la muqueuse utérine. 

    La fécondation se produit seulement si un spermatozoïde réussit à pénétrer un ovule viable. Celui-ci voyage alors des trompes jusqu’à la muqueuse utérine, où il s’accroche et entame sa croissance. Ce phénomène est appelé la nidation, car l’ovule se niche dans l’utérus pour se transformer, par la suite, en un fœtus.

    Elle a lieu, généralement, 6 à 10 jours après la fécondation. Bien que cela puisse paraître précoce, connaître les symptômes de la nidation vous aidera à définir le bon moment pour faire un test de grossesse et obtenir des résultats précis.

    Répondre au quiz

    Découvrez ce que vous pouvez faire avec notre Assistant Flo Health.

    Quand a-t-elle lieu ?

    L’implantation d’un ovule fécondé se fait généralement 6 à 10 jours après la fécondation. Sachez que pour que vous puissiez être enceinte, l’embryon doit pouvoir s’implanter correctement dans la muqueuse de la paroi utérine, qui s’est épaissie dans ce but entre vos dernières règles et l’ovulation.

    À cette étape, votre corps libère une hormone, appelée la gonadotrophine chorionique humaine (hCG). Elle est à l’origine des changements dans votre corps, le préparant à accueillir cette grossesse. Le saviez-vous ? Les tests de grossesse doivent détecter cette hormone-là pour établir un résultat positif. Lisez également cet article pour mettre toutes les chances de votre côté pour tomber enceinte

    Implantation : premiers signes de la grossesse, des saignements aux crampes

    Certaines femmes et personnes ayant leurs règles, affirment qu’elles savent immédiatement si elles sont enceintes. Et c’est vrai. La nidation peut parfois être accompagnée de symptômes indiquant qu’elle a bien eu lieu. Les signes auxquels vous devriez vous attendre sont les crampes et les saignements légers.

    On appelle ce type de spotting, ou pertes, les « saignements d’implantation ». Ceux-ci se produisent lorsque l’ovule fécondé se fixe à la muqueuse utérine. Si vous remarquez ces saignements, ne vous en faites pas, ils sont tout à fait normaux. Par ailleurs, ce symptôme ne survient pas chez tout le monde.

    Selon la durée de votre cycle, les saignements d’implantation peuvent arriver au moment de la période des règles, ce qui peut prêter à confusion. Cependant, ils sont plus légers que des règles habituelles et ils durent aussi moins longtemps.

    Les crampes sont un autre symptôme de la nidation. Elles peuvent survenir à la suite de l’implantation de l’ovule fécondé dans la paroi de l’utérus. Certaines personnes auront des douleurs au ventre, pelviennes ou lombaires, tandis que d’autres ne ressentiront rien.

    Que se passe-t-il après la nidation ?

    Il est important de se souvenir que, au même titre que chaque bébé est unique, chaque grossesse l’est aussi. Ne cherchez pas à vous comparer aux autres. Certaines personnes auront tous les symptômes typiques de la grossesse tandis que d’autres en auront peu, voire pas du tout.

    Si vos règles sont habituellement réglées comme une horloge et que vous avez un retard d’une semaine ou plus, c’est peut-être le signe que la nidation a réussi et que vous êtes enceinte. 

    N’oubliez pas, les premiers signes de la grossesse (la fatigue, les nausées, les seins sensibles ou gonflés) apparaissent vers la 6e semaine. C’est pourquoi vous ne saurez pas tout de suite si vous êtes bien enceinte. La meilleure chose à faire pour le savoir, c’est de faire un test de grossesse.

    D’ailleurs, il est important de garder à l’esprit que les cycles menstruels irréguliers sont courants. Dans ce cas, un retard de règles ne signifie pas forcément qu’un bébé est en route. Les cycles menstruels irréguliers sont très fréquents et surviennent pour tout un tas de raison. Par exemple, la prise d’un médicament ou une maladie, comme le syndrome des ovaires polykystiques, des troubles du comportement alimentaire, ou le diabète.

    Si vous avez un retard de règles et que vous pensez être enceinte, voici une liste des premiers signes de la grossesse à surveiller :

    • Des seins et des mamelons gonflés et sensibles. Une à deux semaines après la fécondation, vous pouvez avoir des seins et des mamelons sensibles, à cause des changements hormonaux. Vos seins peuvent aussi sembler plus lourds et plus volumineux. Si c’est le cas, portez un soutien-gorge plus ample ou sans armatures pour vous sentir moins à l’étroit.
    • La fatigue. Il s’agit d’un symptôme récurrent qui peut survenir dès la première semaine après la fécondation. Il y a une explication scientifique à cela. À force de produire plus de progestérone, l’hormone qui permet d’assurer le bon déroulement de la grossesse et qui stimule le développement des glandes productrices de lait, votre corps est en surmenage. Chose incroyable, le volume sanguin total augmente, lui aussi, pour fournir tous les nutriments au fœtus en pleine croissance. Il n’est donc pas surprenant de ressentir de l’épuisement.
    • Les maux de tête. Alors que votre corps essaye de s’y habituer, la hausse soudaine du taux d’hormones peut vous donner des maux de tête.
    • Les nausées et les vomissements. Tout le monde a déjà entendu parler des redoutables nausées matinales, qui touchent 80 % d’entre nous pendant la grossesse. L’expression « nausées matinales » est, en réalité, trompeuse, car elles peuvent survenir à n’importe quel moment de la journée, et pas seulement le matin. Les périodes de nausées sans vomissement sont aussi courantes. Ces deux symptômes peuvent survenir deux à huit semaines après la fécondation et, parfois, continuer tout au long de la grossesse.
    • Les aversions alimentaires et les fringales. Développer un dégoût pour certains aliments et une forte envie pour d’autres est aussi un signe fréquent de la grossesse. Les fringales et les aversions peuvent durer toute la grossesse ou évoluer au fur et à mesure.
    • Les sautes d’humeur. Les changements hormonaux qui se produisent pendant la grossesse peuvent également provoquer des sautes d’humeur intenses. Elles se déclenchent généralement quelques semaines après la fécondation. Alors, si vous avez le moral dans les chaussettes, chouchoutez-vous.
    • Les besoins fréquents d’uriner. Comme votre volume sanguin augmente, vos reins filtrent plus de liquide et donc produisent plus d’urine.
    • Les ballonnements. Les changements hormonaux en début de grossesse peuvent vous donner des ballonnements. C’est une sensation très semblable aux ballonnements en début de règles.
    • La constipation. Encore une fois, à cause des changements d’hormones, votre système digestif ralentit, ce qui entraîne une constipation. Pour vous aider, mangez suffisamment de fruits et de fibres.
    • La congestion nasale. Vous avez le nez bouché ? À cause des changements hormonaux et d’un volume sanguin plus important, votre muqueuse nasale est gonflée et plus sujette aux saignements. Bien que la plupart des médicaments soient à éviter pendant la grossesse, les sprays salins peuvent soulager votre nez congestionné.

    La nidation : les points à retenir

    Nous avons vu que ce phénomène se produit lorsqu’un ovule fécondé se fixe à la paroi de l’utérus, 6 à 10 jours après la fécondation. De plus, nous savons que certains symptômes de début de grossesse, comme les saignements légers, les seins sensibles ou la fatigue, sont à surveiller. 

    Si vous cherchez à tomber enceinte et que vous n’avez pas eu vos règles, la première chose à faire est un test de grossesse. Nous vous conseillons aussi de prendre rendez-vous avec votre médecin, quel que soit le résultat. Votre médecin pourra alors confirmer la grossesse ou rechercher les causes de votre retard ou absence de règles. 

    Références

    Su, Ren-Wei, et Asgerally T. Fazleabas. “Implantation and Establishment of Pregnancy in Human and Nonhuman Primates.” Adv Anat Embryol Cell Biol., 2015. NIH, www.ncbi.nlm.nih.gov/labs/pmc/articles/PMC5098399/#R12. Consulté le 1er déc. 

    American College of Obstetricians and Gynecologists. “How Your Fetus Grows During Pregnancy.” ACOG, août 2020, www.acog.org/womens-health/faqs/how-your-fetus-grows-during-pregnancy?utm_source=redirect&utm_medium=web&utm_campaign=otn. Consulté le 1er déc. 

    Mayo Clinic Staff. “Symptoms of Pregnancy: What Happens First.” Mayo Clinic, 11 mai 2019, www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/getting-pregnant/in-depth/symptoms-of-pregnancy/art-20043853?pg=2. Consulté le 1er déc. 

    Yvonne Butler Tobah, M.D. “Is Implantation Bleeding Normal in Early Pregnancy?” Mayo Clinic, 9 mai 2019, www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/pregnancy-week-by-week/expert-answers/implantation-bleeding/faq-20058257. Consulté le 1er déc. 

    Su RW., Fazleabas A.T. (2015) Implantation and Establishment of Pregnancy in Human and Nonhuman Primates. In: Geisert R., Bazer F. (eds) Regulation of Implantation and Establishment of Pregnancy in Mammals. Advances in Anatomy, Embryology and Cell Biology, vol 216. Springer, Cham. https://doi.org/10.1007/978-3-319-15856-3_10. Consulté le 1er déc. 

    McParlin C, O’Donnell A, Robson SC, et al. Treatments for Hyperemesis Gravidarum and Nausea and Vomiting in Pregnancy: A Systematic Review. JAMA. 2016;316(13):1392–1401. doi:10.1001/jama.2016.14337. Consulté le 1er déc.

    Historique des mises à jour

    Version actuelle (29 mars 2023)

    Publié le (28 mars 2023)

    Dans cet article

      Essayer Flo app

      Sign up for our newsletter

      Our latest articles and news straight to your inbox.

      Thanks for signing up

      We're testing right now so not collecting email addresses, but hoping to add this feature very soon.